Brexit: Le Parlement européen bloquera tout traité commercial allant à l'encontre de l'accord de retrait

Messages

Répondre + Signaler un abus
Le 11/09/2020 à 21h14 / message No.1 Par BOURSIER.COM

Brexit: Le Parlement européen bloquera tout traité commercial allant à l'encontre de l'accord de retrait

BRUXELLES (Reuters) - Le Parlement européen n'approuvera aucun traité commercial entre l'UE et le Royaume-Uni si l'accord de divorce n'est pas pleinement mis en oeuvre, a déclaré vendredi à Reuters un responsable qui a eu connaissance d'un projet de déclaration allant en ce sens.

Le Parlement européen a diffusé vendredi en début de soirée un communiqué confirmant les informations de la source de Reuters.

"Si les autorités britanniques enfreignaient - ou menaçaient d'enfreindre - l'accord de ...

lire la suite : Brexit: Le Parlement européen bloquera tout traité commercial allant à l'encontre de l'accord de retrait


 
Le 11/09/2020 à 22h57 / message No.2 Par Felix64

Le Parlement européen, ni même la Commission ne bloqueront quoique ce soit une fois les Britanniques libres. L'accord de libre-échange signé avec le Japon devrait en faire réfléchir plus d'un car la démonstration grandeur nature que l'ouverture sur le monde est possible et réalisable sans passer par cette prison qu'est l'UE. Cet accord avec le Japon ne sera pas le seul, d'autres sont en préparation et rien ne pourra les empêcher.


 
Le 11/09/2020 à 23h59 / message No.3 Par vkcrl

Felix64 a écrit :
Le Parlement européen, ni même la Commission ne bloqueront quoique ce soit une fois les Britanniques libres. L'accord de libre-échange signé avec le Japon devrait en faire réfléchir plus d'un car la démonstration grandeur nature que l'ouverture sur le monde est possible et réalisable sans passer par cette prison qu'est l'UE. Cet accord avec le Japon ne sera pas le seul, d'autres sont en préparation et rien ne pourra les empêcher.


l'UE en fait de mm, çà change quoi?
qqu'un l'a écrit sur le forum : 1.5 % des échanges ; comme si cet arbitrage allait détourné Sony par ex de l'UE !


 
Le 12/09/2020 à 07h31 / message No.4 Par damien35

Felix64 a écrit :
Le Parlement européen, ni même la Commission ne bloqueront quoique ce soit une fois les Britanniques libres. L'accord de libre-échange signé avec le Japon devrait en faire réfléchir plus d'un car la démonstration grandeur nature que l'ouverture sur le monde est possible et réalisable sans passer par cette prison qu'est l'UE. Cet accord avec le Japon ne sera pas le seul, d'autres sont en préparation et rien ne pourra les empêcher.

Lis un peu ce qui est écrit Felix avant de sortir pour la nième fois la même diatribe.
Le parlement bloquera tout traité UE-Royaume Uni et cela il en a le pouvoir.
Si les anglais pensent pouvoir s'en sortir avec le Japon qui absorbe 1 et quelques % de leurs exportations tout écoulant beaucoup plus de leurs produits chez eux, courage !
L'UE absorbe elle la moitié des exportations anglaises. Si elles perdent leur accès privilégié à ce marché, les entreprises anglaises vont souffrir et seront sans doute obliger de supprimer massivement des emplois.


 
Le 12/09/2020 à 08h02 / message No.5 Par Felix64

Lis un peu ce que j'ai écrit Damien35 avant de sortir pour la nième fois la même diatribe. La Parlement ne bloquera rien du tout puisque c'est l'UE qui a tout à perdre dans l'affaire. L'accord avec le Japon n'est que le premier, il va y avoir un accord avec le Canada, un autre avec les USA, un autre avec l'Australie et bien d'autres pays encore. L'UE ne peut pas aller outre le tarif commun mondial de douane comme elle le fait avec le Japon et tous les autres pays hors UE et franchement ce n'est pas un obstacle insurmontable pour les britanniques. Eux, ils sont libres de dévaluer leur monnaie pour rendre compétitive leur économie ce que nous ne pouvons pas faire en France. L'UE a tout à perdre et elle fait mine de ne pas le savoir pour tenter de sauver la face.


 
Le 12/09/2020 à 09h33 / message No.6 Par damien35

L'UE n'a pas grand chose à perdre.
Le Royaume Uni c'est seulement 6% de ses exportations. Et dans les produits importés par la Grande Bretagne il y a beaucoup de produits alimentaires donc des fruits et légumes frais qu'il leur reviendrait très cher de faire venir de très loin. Elle exporte en retour des produits de la pêche sans frais de douane. Mais avec 20% de frais (ce que l'UE applique aux pays tiers qui n'ont pas d'accord spécifique), la pêche britannique ne sera plus compétitive.
En fait avec le rapatriement sur le continent d'un large pan de ce qui faisait la force de l'économie britannique, la finance, le brexit pourrait être une bonne affaire pour l'UE, accord ou pas accord.


Message édité Le 12/09/2020 à 09h38
 
Le 12/09/2020 à 09h51 / message No.7 Par damien35

Un chiffre intéressant à avoir en tête.
Il y a en France 1 200 filiales de groupes britanniques qui représentent 34 Md€ de chiffre d’affaires annuel et 88 000 emplois.
Mais dans l'autre sens, les groupes français comptent près de 3 800 filiales au Royaume Uni totalisant 120 Md€ de chiffre d’affaires annuel et plus de 400 000 emplois.
Croyez-vous qu'en l'absence d'accord PSA ou Renault Nissan, par exemple, maintiendront leurs pleines capacités au Royaume Uni sachant que 80% des véhicules qui y sont assemblés sont vendus sur le territoire de l'UE ? Croyez-vous qu'Airbus continuera à faire fabriquer ses ailes d'avion au pays de Galles puis à les transporter vers la France ? Ou ne sera-t-elle pas tentée par une relocalisation de la production permettant de réduire les frais de logistique et d'éviter les formalités et tarifs douaniers?


Message édité Le 12/09/2020 à 10h57
 
Le 12/09/2020 à 11h00 / message No.8 Par cameric

L'UE doit être ferme et refuser tout compromis affaiblissant ses positions.
Je rappelle qu'en face de nos côtes, se dresse la perfide Albion.
Qu'ont-ils à nous proposer les perfides ?
De la vache folle ?
Perfides, perfides, perfides DEHORS


 
Le 12/09/2020 à 11h20 / message No.9 Par clicpg

Je vois qu'il y a des intellectuels qui connaissent la GB sur cette file: entre ceux qui nous sortent des chiffres datant du siècle dernier et ceux qui viennent d'apprendre les surnoms donnés il y a des siècles à ceux qui nous ont sauvé la mise en 40, on voit quelles sont les forces contreproductives de l'UE et leur manque de cohérence culturelle, historique et politique.


 
Le 12/09/2020 à 11h41 / message No.10 Par patrickus

cameric a écrit :
L'UE doit être ferme


 
Répondre