Proposé par

Dossier spécial "Les semi-conducteurs"

Stellantis : Maserati reporte le lancement de son nouveau SUV, faute de puces

Stellantis : Maserati reporte le lancement de son nouveau SUV, faute de puces
Stellantis : Maserati reporte le lancement de son nouveau SUV, faute de puces
Crédit photo © Reuters

Maserati, la marque de luxe du groupe Stellantis, a annoncé ce lundi le report du lancement de son nouveau SUV "Grecale" au printemps 2022 en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Une "première mondiale" pour présenter le nouveau modèle était initialement prévue le 16 novembre prochain !... "En raison d'une pénurie de semi-conducteurs, les quantités produites ne permettraient pas de répondre de manière adéquate à la demande mondiale attendue", a déclaré Maserati dans un communiqué.

Le 11 octobre dernier, Stellantis avait annoncé que d'ici 2024, les modèles de la marque Maserati seraient produits à Mirafiori, où se situe l'usine historique de Fiat et où sont déjà fabriqués la Fiat 500 (électrique) et le SUV Levante. Les 1.100 employés travaillant actuellement sur le site de Grugliasco rejoindront ainsi les 2.600 salariés de Mirafiori, "sans impact sur l'emploi" avait expliqué le groupe automobile.

Une récente réunion au ministère italien de l'Industrie a eu lieu entre le groupe automobile Stellantis et les syndicats afin de discuter des problèmes de production et d'emploi dans la péninsule. "L'impact de la pénurie mondiale de semi-conducteurs sur la production de Stellantis sera pire et plus durable cette année que celui causé par la pandémie de COVID-19", avait déclaré à cette occasion l'organisation syndicale italienne FIM-CISL.

Plusieurs mois de galère ?

Rappelons que Stellantis a dû interrompre ses opérations dans plusieurs usines en Europe et aux Etats-Unis, ce qui se traduira par 1,4 million de véhicules en moins cette année...

"L'ouragan de semi-conducteurs provoque des arrêts de production qui pèsent plus que le confinement de 2020", a expliqué Ferdinando Uliano, secrétaire général de la FIM-CISL. "Les prévisions sont qu'une telle situation se poursuivra pendant tout le premier semestre 2022", a-t-il ajouté... Selon lui, sur les 9 premiers mois de l'année, Stellantis a sorti de ses usines italiennes 319.000 voitures, soit 11% de plus que sur la même période en 2020. Mais le responsable syndical estime qu'il sera difficile d'atteindre sur l'ensemble de cette année le chiffre de 461.000 voitures produites l'an passé... "C'est pratiquement impossible, la situation sur les puces s'aggrave et nous aurons d'autres fermetures importantes", a-t-il déclaré. Il dit s'attendre à la même situation concernant la production de fourgons à l'usine de Sevel, dans le centre de l'Italie.

Pour en savoir plus sur les semi-conducteurs avec eToro...

©2021-2022