»
»
»
»
Consultation

Economie : pourquoi la Chine dévalue sa monnaie ?

Economie : pourquoi la Chine dévalue sa monnaie ?

La Chine a sorti une nouvelle arme de l'arsenal pour relancer son économie : la dévaluation...

Economie : pourquoi la Chine dévalue sa monnaie ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Chine a sorti une nouvelle arme de l'arsenal pour relancer son économie : la dévaluation. La Banque Populaire de Chine a réduit de près de -1,9% son taux de référence quotidien pour le yuan par rapport au dollar, tout en adoptant des mesures destinées à améliorer la fixation des taux de change. Le réajustement est le plus important jamais réalisé, avec une parité yuan / dollar de 6,2298 contre 6,1162 la veille. Pour l'euro, les cours ont été fixés à 6,7633 contre 6,7226 (+0,6%). Dans le système en place, la banque centrale, après avoir fixé la parité, laisse fluctuer sa devise dans une fourchette de deux points à la hausse ou à la baisse. Mais en pratique, les marges sont très ténues, puisqu'aucune variation de plus de 0,2% n'a été enregistrée depuis le début de l'année.

Se rapprocher de la réalité du marché

Les conditions financières sont très complexes, a expliqué le porte-parole de la banque centrale, ce qui pose de nouveau défis. C'est le bon moment pour améliorer la cotation de la parité centrale du renminbi pour la rendre plus en phase avec les besoins du développement du marché, a-t-il ajouté. En d'autres termes, la parité centrale de la monnaie chinoise a été jugée trop déconnectée de la réalité, et les autorités vont davantage intégrer les données de marché à l'avenir. La Banque Populaire de Chine a également expliqué que la réforme du mécanisme de formation du taux de change du renminbi allait se poursuivre d'une façon tournée vers le marché, notamment en étendant les horaires de cotations et en acceptant des intermédiaires non-chinois agréés.

Le yuan "fort" pèse sur l'export

La politique de soutien du yuan lancée cette année était destinée à éviter les sorties de capitaux et à mieux ancrer la devise chinoise sur la scène internationale. Mission réussie puisque de toutes les principales devises des pays émergents, c'est celle qui a le mieux tenu face à la remontée du dollar. Avec pour revers de la médaille, évidemment, une érosion de la compétitivité du pays, comme l'ont démontré les derniers chiffres du commerce extérieur avec une chute de l'export de -8,3% en juillet. Les efforts d'ouverture vers un meilleur équilibre avec le marché constituent une évolution forte de la politique des autorités chinoises, et promettent un ajustement progressif. Quant à l'intervention "à l'ancienne" sur le taux de change, elle n'a pas vocation à se reproduire, a insisté la Banque Populaire de Chine. Une arme à un seul coup en somme, du moins jusqu'à son rechargement.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2015-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com