»
»
»
»
Consultation

Devises : volatilité sur l'euro/dollar après la hausse des taux US !

Devises : volatilité sur l'euro/dollar après la hausse des taux US !

Après la décision de la Fed de relever ses taux, le dollar a fait du yoyo mercredi soir, avant de s'orienter en hausse. Le resserrement monétaire devrait être progressif outre-Atlantique.

Devises : volatilité sur l'euro/dollar après la hausse des taux US !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Réserve fédérale américaine a donc relevé d'un quart de point son principal taux directeur, mercredi, dans une fourchette de 0,25% à 0,50% (contre 0,00% à 0,25% auparavant).

Cette annonce historique, après 7 ans de taux au plancher, a entraîné une certaine volatilité de la part du dollar, qui a gagné 0,5% face à l'euro en quelques minutes, avant de changer de cap pour s'orienter à la baisse, et enfin de regagner du terrain en fin de séance.

Ainsi, en fin de soirée l'euro cotait 1,0910$, en baisse de 0,2% par rapport à la veille, après avoir gagné 0,5% une heure plus tôt et être tombé peu après 20H00 jusqu'à 1,0888$ après l'annonce de la banque centrale américaine.

Dans son communiqué, la Fed a précisé que ses prochaines hausses de taux se feraient de façon progressive et qu'elles dépendraient de nombreux facteurs nationaux (emploi, inflation...) et internationaux, ce qui a calmé les ardeurs des investisseurs spéculant sur une poursuite de la hausse du dollar à court terme. Le billet vert s'est déjà apprécié d'environ 9% face à l'euro depuis début 2015, en grande partie dans l'anticipation de la décision historique de ce mercredi. Les investisseurs qui avaient "acheté la rumeur" ont donc pu en toute logique "vendre la nouvelle".

La Fed a préparé pendant des mois les marchés à la fin de sa politique de taux proches de zéro, qu'elle a appliquée pendant non moins de 7 ans, pour solder la crise des crédits "subprimes" de 2008. En outre, aucun mouvement de taux à la hausse n'est intervenu depuis juin 2006, soit près de 10 ans. Dans ces conditions, les marchés financiers restent nerveux à l'idée de s'aventurer dans une nouvelle ère de crédit plus onéreux.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2015-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com