»
»
»
»
Consultation

Devises : le vote sur le Brexit reporté, la livre plonge !

Devises : le vote sur le Brexit reporté, la livre plonge !

Face à l'hostilité d'une majorité des députés, Theresa May a annoncé lundi le report du vote sur le Brexit, qui devait se tenir mardi. La Première ministre britannique va retourner négocier à Bruxelles sur la frontière entre les deux Irlande.

Devises : le vote sur le Brexit reporté, la livre plonge !

(Boursier.com) — La perspective d'un Brexit "dur", sans accord, s'est rapprochée dangereusement, lundi, après l'annonce par Theresa May du report du vote prévu mardi à la Chambre des Communes sur le projet d'accord conclu en novembre avec l'Union européenne.

La livre sterling qui était déjà sous pression, avant l'annonce officielle, a abandonné 1,3% face au dollar à 1,2553$ lundi soir, et perdait plus de 1% face à l'euro, qui valait 0,90£. La baisse de la livre s'est accompagnée, sur le marché obligataire britannique, d'une nette baisse des taux. Le rendement de l'emprunt d"Etat britannique (Gilt) à 10 ans a reculé lundi soir de 7 points de base à 1,19%.

Après une longue semaine de débats houleux à la Chambre des communes, la Première ministre britannique n'est donc pas parvenue à convaincre, et n'avait aucune chance d'obtenir un accord des élus, mardi, sur le texte actuel. Elle a donc décidé de reporter les échéances et de tenter de négocier de nouvelles garanties auprès de Bruxelles.

La frontière entre les deux Irlande, toujours au coeur des tensions

Ce nouveau contretemps a accru le risque que le Brexit, prévu pour le 29 mars 2019, intervienne sans aucun accord, rétablissant de fait des barrières douanières entre Londres et l'UE, une perspective qui affole les marchés financiers comme les milieux d'affaires, qui se préparent de plus en plus à un "hard Brexit".

Theresa May va donc reprendre son bâton de pèlerin pour tenter de faire modifier l'accord, qui est le fruit d'une négociation ardue de 17 mois avec Bruxelles. Peu avant 15 heures, Theresa May a ainsi annoncé lundi à ses ministres qu'elle allait se rendre à Bruxelles pour obtenir une "garantie juridiquement contraignante" que la clause de sauvegarde ("backstop") sur la frontière irlandaise ne s'appliquera pas indéfiniment.

Un report de la date du Brexit ?

Cette clause permet d'éviter le rétablissement d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande. Mais ses détracteurs lui reprochent d'ouvrir la voie à un démantèlement du Royaume-Uni, car elle aboutit à maintenir l'Irlande du Nord dans l'union douanière, si aucune autre solution n'est trouvée d'ici à la fin de la période de transition post-Brexit...

Les "hard brexiters" militent pour la négociation avec l'UE d'un traité de libre-échange du type de celui qui lie l'UE au Canada, mais si cette hypothèse était acceptée, il faudrait que les Vingt-Sept acceptent de reporter la date limite de la procédure de Brexit.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com