Devises : le Japon intervient pour soutenir le Yen, du jamais vu depuis près de 25 ans

Devises : le Japon intervient pour soutenir le Yen, du jamais vu depuis près de 25 ans

Tokyo sort de sa réserve...

Devises : le Japon intervient pour soutenir le Yen, du jamais vu depuis près de 25 ans
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tokyo sort de sa réserve. Pour la première fois depuis 1998, le Japon est intervenu pour soutenir le yen après que la Banque centrale nippone eut provoqué une nouvelle glissade de la devise nationale en maintenant ses taux d'intérêt quasi nuls (-0,1%). "Nous avons pris des mesures décisives", a déclaré à la presse le vice-ministre des Finances en charge des affaires internationales, Masato Kanda, avant de répondre par l'affirmative à la question de savoir si cela signifiait que les autorités étaient intervenues directement sur le marché.

Cette intervention a eu lieu quelques heures seulement après la décision par la BoJ de maintenir une politique ultra-accommodante pour soutenir la croissance économique alors que les autres grandes Banques Centrales du monde entier relèvent leurs taux d'intérêt pour combattre l'inflation. "Il n'y a absolument aucun changement à notre position de maintien d'une politique monétaire accommodante pour l'instant. Nous ne relèverons pas les taux d'intérêt avant un certain temps", a déclaré le gouverneur de la BoJ, Haruhiko Kuroda, lors d'une conférence de presse.

Le yen a pris jusqu'à 2,5% face au dollar après être tombé sous le niveau psychologique clé de 145. Il gagne 1,5% à 141,8$ actuellement entre banques. "Je pense qu'ils sont allés en solo, mais ils ne peuvent pas le faire sans au moins en informer les États-Unis", affirme à 'Bloomberg' Nobuyasu Atago, économiste en chef chez Ichiyoshi Securities et ancien responsable de la BOJ. "S'ils veulent vraiment changer la tendance de la baisse du yen, je pense que le gouvernement doit se concerter avec la BOJ".

"Au mieux, leur action peut contribuer à ralentir le rythme de la dépréciation du yen", estime pour sa part Christopher Wong, stratège devises chez Oversea-Chinese Banking Corp. "Le geste seul n'est pas susceptible de modifier la tendance sous-jacente, à moins que le dollar, les rendements du Trésor américain ne se retournent à la baisse ou que la BOJ ne modifie sa politique monétaire".

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !