»
»
»
»
Consultation

Devises : le dollar soutenu par des déclarations de la Fed

Devises : le dollar soutenu par des déclarations de la Fed

Le dollar a progressé mardi, profitant de déclarations du vice-président de la Réserve fédérale évoquant la poursuite de la hausse progressive des taux directeurs américains. L'euro est retombé sous 1,13$.

Devises : le dollar soutenu par des déclarations de la Fed
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Sur le marché des changes, la séance a été favorable au dollar, mardi, sur des anticipations de nouvelles hausses de taux de la Fed. L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises (euro, yen, livre sterling, franc suisse, dollar canadien, couronne suédoise) progressait mardi soir de 0,3% à 97,37 points. L'euro reculait de 0,3%, revenant sous le seuil de 1,13$ pour la première fois depuis deux semaines, à 1,1292$. Quant à la livre sterling, elle abandonnait 0,7% face au dollar, à 1,2737$, alors que la bataille s'annonce rude faire adopter l'accord sur le Brexit par le Parlement britannique. Le billet vert progressait aussi, plus modestement, de 0,15%, face au yen à 113,76 yens/$.

Lundi, l'euro avait été brièvement soutenu par les déclarations de trois responsables de la BCE, dont son président Mario Draghi. Ils ont confirmé que la banque centrale européenne comptait mettre un terme à son programme de rachats d'actifs ("QE") à la fin de cette année malgré le ralentissement conjoncturel. Cependant, l'euro a rapidement reflué, les traders commençant à repousser leurs prévisions concernant l'étape suivante, à savoir le relèvement des taux directeurs, qui restent bloqués à leur plus bas historique depuis des années.

Aux Etats-Unis en revanche, la Réserve fédérale fait régulièrement passer le message qu'elle continuera de relever progressivement ses taux directeurs, tout en surveillant de près l'environnement macro-économique qui devient plus risqué, notamment en raison des querelles commerciales et de la montée des barrières douanières.

En attendant le discours de Jerome Powell mercredi

Mardi, Richard Clarida, le vice-président de la Fed, s'est ainsi montré favorable à la poursuite du relèvement des taux d'intérêt, même s'il a prôné une surveillance attentive de l'évolution des indicateurs économiques. "Agir trop lentement (pour relever les taux : ndlr) pourrait provoquer une hausse de l'inflation et des anticipations d'inflation", a prévenu M. Clarida, qui estime que cela pourrait alors présenter des risques pour la stabilité financière. Il a ajouté qu'il espérait que les investissements des entreprises américaines vont progresser, afin de soutenir le rythme d'amélioration de la productivité observé durant les récents trimestres...

De son côté, un autre responsable de la Fed, James Bullard, s'est montré plus prudent, en estimant que des "failles" dans la reprise économique en cours pourraient venir compliquer la tâche de la banque centrale.

Jusqu'à présent, les indicateurs macro-économiques américains n'ont pas montré de signes de forte dégradation, même si certaines données récentes sont ressorties un peu inférieures aux attentes. C'est notamment le cas, mardi, de l'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par le Conference Board : il est ressorti à 135,7 en novembre, contre un consensus de 136,5 et un niveau de 137,9 un mois avant.

Les marchés attendent maintenant le discours que doit prononcer mercredi le président de la Fed, Jerome Powell, qui interviendra à l'occasion d'un déjeuner organisé par l'Economic Club de New York.

Si le dollar a réagi à la hausse aux dernières déclarations de banquiers centraux, les taux sont restés sages sur les marchés obligataires américains, où le rendement du T-Bond à 10 ans était en léger recul d'1 point de base, à 3,04%. Alors que les marchés d'actions étaient en baisse mardi, les investisseurs ont acquis des obligations (qui évoluent en sens inverse des taux), jugées moins risquées que les actions.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com