»
»
»
»
Consultation

Devises : le dollar recule après les "midterms" américaines

Devises : le dollar recule après les "midterms" américaines

Le billet vert a cédé du terrain mercredi après l'annonce de la perte de la majorité pour les Républicains à la Chambre des représentants. Les marchés attendent aussi la décision de politique monétaire de la Fed, jeudi.

Devises : le dollar recule après les 'midterms' américaines
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le dollar a reculé modérément, mercredi, après l'annonce des résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, qui n'ont pas apporté de surprises majeures par rapport aux sondages. L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence, reculait en soirée de 0,38% à 95,95 points. L'euro gagnait de son côté 0,29% face au billet vert, à 1,1460$.

Les Républicains de Donald Trump ont donc perdu leur majorité à la Chambre des représentants, mais ils ont accru leur majorité au Sénat, un résultat somme toute équilibré, qui avait été largement anticipé par les marchés financiers. Alors que certains observateurs prévoyaient un revers électoral plus important pour Donald Trump, le président américain s'est félicité via Twitter en saluant un "énorme succès".

Perspective de soutien budgétaire moins important

Sur le marché obligataire américain, les taux d'intérêts se sont détendus mercredi, le rendement de l'emprunt d'Etat (T-Bond) à 10 ans reculant de 5 points de base à 3,18%. Les actions réagissaient en revanche en nette hausse, les principaux indices boursiers gagnant entre 1,5% et 2% vers la mi-séance à Wall Street.

Des analystes soulignent que la perte de la majorité à la Chambre devrait limiter la capacité du président Trump à faire passer certaines de ses réformes, notamment en matière de fiscalité ou de dépenses d'infrastructures.

La baisse du dollar et des taux, mercredi, traduisait selon les observateurs cette perspective d'un soutien budgétaire moins important que celui souhaité par la Maison Blanche dans les deux prochaines années. Cette nouvelle donne pourrait en effet peser sur les perspectives de croissance de l'économie et des profits, voire freiner le cycle de hausse des taux de la Fed si elle fait ralentir l'inflation.

Statu quo sur les taux de la Fed attendu jeudi

Maintenant que l'incertitude des "midterms" est évacuée, le marché devrait se concentrer sur les fondamentaux, à commencer par l'évolution des taux d'intérêts et les effets sur l'économie des barrières douanières de Donald Trump. La Fed pourrait donner des indication à ce sujet jeudi, à l'issue de sa réunion entamée ce mercredi.

Les analystes attendent dans leur immense majorité un statu quo de la Fed sur les taux directeurs, actuellement fixés entre 2% et 2,25%, mais ils scruteront en détail le communiqué de la banque centrale américaine, à défaut d'entendre son président, Jerome Powell. En effet, cette réunion ne sera pas suivie d'une conférence de presse du patron de la Fed, qui s'exprimera en public à l'issue de la prochaine réunion des 18 et 19 décembre. Les marchés s'attendent à cette occasion à un nouveau tour de vis monétaire d'un quart de point, qui serait le 4ème cette année.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com