»
»
»
»
Consultation

Devises : le dollar rebondit avec les marchés d'actions

Devises : le dollar rebondit avec les marchés d'actions

Le billet vert a retrouvé des couleurs mercredi, après une période chaotique où il a été malmené sur fond de chute de la Bourse et de craintes pour la croissance mondiale.

Devises : le dollar rebondit avec les marchés d'actions
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le rebond de la Bourse de New York, mercredi, après 4 séances de spirale baissière, a profité au dollar, qui a progressé face à la plupart des grandes devises mondiales. L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à 6 devises de référence (euro, yen, livre sterling, franc suisse, dollar canadien et couronne suédoise) a grimpé de 0,50% à 97,05 points. De son côté, l'euro reculait de 0,36% à 1,1353$, tandis que la livre sterling cédait 0,32% à 1,2634$.

Le dollar rebondissait encore plus nettement face au franc suisse (+0,87%) et au yen (+0,96%), les deux devises qui avaient servi de valeurs-refuge depuis deux semaines face aux turbulences boursières.

Sur les marchés obligataires, le rebond des actions a entraîné des ventes d'obligations (elles aussi valeurs-refuge par excellence), ce qui a fait remonter les taux d'intérêts (qui évoluent en sens inverse des cours). Le rendement du bon du Trésor américain (T-Bond) à 10 ans a ainsi rebondi de 7 points de base à 2,81%.

Donald Trump et Amazon en soutien des actions américaines

A la Bourse de New York, où les indices avaient plongé de 8% à 9% en 5 séances, la journée de mercredi a apporté du répit sous la forme d'un vif rebond. L'indice Dow Jones a regagné en clôture 5%, le S&P 500 a repris 4,9% et le Nasdaq composite s'est adjugé 5,8%, alors que l'administration Trump se voulait rassurante et que le secteur de la distribution a annoncé de très bonnes ventes pour la saison des fêtes, notamment Amazon, dont le titre s'et envolé de 9,45%.

De son côté, Donald Trump a estimé que la chute des cours de Bourse était "une formidable opportunité d'acheter", tandis que son conseiller économique Kevin Hassett a assuré que Donald Trump ne limogerait pas le président de la Fed, Jerome Powell, un sujet qui a semé le trouble parmi les investisseurs.

Aux journalistes lui demandant si la position de Jerome Powell était assurée, M. Hassett a répondu: "Oui, bien sûr, à 100%." A une autre question lui demandant s'il pouvait affirmer que le poste de Powell n'était pas menacé, il a dit: "Absolument."

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com