Accueil
»
Bourse
»
Devises
»
Actualités
»
Consultation

Devises : le dollar chute, une baisse des taux de la Fed attendue

Devises : le dollar chute, une baisse des taux de la Fed attendue

Les autorités sanitaires américaines se préparent à une multiplication des cas de Covid-19 aux Etats-Unis. Les investisseurs sont nombreux à spéculer sur une baisse des taux de la Fed d'ici à avril. Le dollar a reculé mardi face à cette éventualité.

Devises : le dollar chute, une baisse des taux de la Fed attendue
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le dollar a chuté mardi face à un bond des anticipations de baisse de taux de la Fed, qui rendrait les placement en dollars moins rémunérateurs. Selon les anticipations traders sur les marchés à terme, la banque centrale américaine devrait agir d'ici à avril pour faire face aux effets négatifs probables de l'épidémie de coronavirus sur l'économie américaine.

Mardi soir, l'indice du dollar (qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de 6 grandes devises) cède 0,37% à 99 points, tandis que l'euro gagne 0,26% à 1,0880$. Les investisseurs commencent à parier sur une baisse des taux de la Fed en mars ou en avril pour faire face à l'épidémie de coronavirus.

Une baisse des taux de la Fed attendue d'ici à avril

Les investisseurs évaluaient ainsi mardi soir à 23,2% la probabilité que la Fed baisse ses taux d'un quart de point dès sa réunion de mars, contre 11,1% il y a une semaine et 3,8% il y a un mois, indique le baromètre FedWatch de CME Group. Et pour la réunion d'avril, les marchés tablent à 59% sur une baisse de taux, d'un quart (pour 47,5%) voire d'un demi-point (pour 11,5%).

Ces spéculations ont contribué à faire plonger une nouvelle fois les taux d'intérêts de la dette souveraine américaine, mardi. A la recherche de sécurité, les investisseurs se sont rués une nouvelle fois vers les obligations, faisant reculer les taux, qui évoluent en sens inverse des cours.

Le rendement du T-Bond à 10 ans a encore chuté de 5 points de base, à 1,33%, et se trouve désormais tout près de son plus bas historique de 1,32% atteint en juin 2016. Le taux du T-Bond à 30 ans a lui chuté à un nouveau plus bas historique de 1,79% (-4 pdb).

Aux Etats-Unis, la courbe des taux s'est à nouveau inversée depuis lundi, les taux à 3 mois (1,53%) étant désormais supérieurs aux taux à 10 ans, une situation anormale qui signale un risque de récession dans les trimestres à venir.

Alors que seuls 14 cas de Covid-19 sont actuellement signalés aux Etats-Unis, les autorités sanitaires américaines se préparent désormais à une propagation du coronavirus outre-Atlantique, en raison de la multiplication des foyers hors de Chine, notamment en Italie, en Corée du Sud et en Iran.

De "graves perturbations" envisagées dans la vie quotidienne aux Etats-Unis

Les CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) ont ainsi averti mardi qu'ils s'attendaient à ce que le nouveau coronavirus commence à se propager aux Etats-Unis, et qu'il pourrait causer des "graves perturbations" de la vie quotidienne.

"Comme nous l'avons vu dans les pays récents à diffusion communautaire, quand il a frappé ces pays, il a évolué assez rapidement. Nous voulons nous assurer que le public américain est préparé", a déclaré mardi à la presse Nancy Messonnier, directrice du CDC National Center for Immunization and Respiratory Diseases. "Alors que de plus en plus de pays connaissent une propagation communautaire, un confinement réussi à nos frontières devient de plus en plus difficile", a-t-elle précisé.

La responsable a exhorté les entreprises et les familles américaines à commencer à se préparer à l'éventualité d'une épidémie de grande envergure. Les entreprises devraient déterminer si elles peuvent offrir des options de télétravail à leurs employés, tandis que les hôpitaux pourraient avoir besoin d'étendre les services de télémédecine, a-t-elle déclaré.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !