»
»
»
»
Consultation

Devises : la livre sterling s'effondre face à l'euro et le dollar

Devises : la livre sterling s'effondre face à l'euro et le dollar

La monnaie britannique est tombée vendredi sur des planchers de plus de six mois face la devise européenne et de plus de deux ans face au billet vert...

Devises : la livre sterling s'effondre face à l'euro et le dollar
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Rien ne va plus pour la livre sterling, en chute libre par rapport au dollar et l'euro depuis le mois de mai ! Ce mercredi 17 juillet 2019, la devise britannique a même inscrit de nouveaux planchers face au billet vert et la monnaie unique, plombée par la perspective d'un "no deal" dans le cadre Brexit, une semaine seulement avant la nomination du successeur de Theresa May au 10 Downing Street.

Vers la mi-journée, la Livre s'échangeait à 1,2408 dollar (-0,8%), un niveau inédit depuis début 2017, après déjà avoir atteint la semaine dernière un plus bas de deux ans. L'euro gagnait pour sa part 0,6% face à la livre, autour de 90,5 pence, soit un niveau inconnu depuis le mois de janvier.

Cette nouvelle accélération baissière pour la monnaie britannique est à relier avec les propos de Boris Johnson et Jeremy Hunt lors de leur premier débat lundi soir, au cours duquel les deux candidats au poste de Premier Ministre outre-Manche ont exclu l'idée d'un "backstop" (filet de sécurité) entre la République d'Irlande et la province britannique d'Irlande du Nord, tel que prévu dans l'accord négocié avec l'UE par Theresa May. De quoi accréditer la perspective d'un Brexit dur.

La Banque d'Angleterre vigilante

A côté de ces préoccupations politiques, les récents chiffres de l'emploi britannique semblent peser bien peu pour les cambistes... Sur la période mars-mai, le chômage est tombé à 3,8% au Royaume-Uni, selon les chiffres dévoilés mardi 16 juillet, soit son plus bas niveau depuis 45 ans. On peut parler d'un miracle de l'emploi britannique, alors même que la croissance ralentit dans les îles britanniques à cause du Brexit.

La Banque d'Angleterre reste malgré tout sur ses gardes et a récemment mis l'accent sur les risques économiques qui planent sur le pays. Fin juin, son gouverneur Mark Carney a estimé qu'un "soutien" monétaire sera nécessaire en cas de Brexit sans accord pour éviter toute sortie de route de l'économie britannique, sans pour autant garantir ce coup de pouce.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com