»
»
»
»
Consultation

Devises : la livre poursuit son yo-yo, le Brexit reporté au 30 juin

Devises : la livre poursuit son yo-yo, le Brexit reporté au 30 juin

Le parlement britannique a voté jeudi en faveur d'un report de la sortie de l'union européenne, jusqu'au 30 juin. La livre sterling a chuté face à l'accumulation des incertitudes sur l'avenir du Royaume-Uni.

Devises : la livre poursuit son yo-yo, le Brexit reporté au 30 juin
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La livre sterling est restée très volatile, jeudi, au gré des rebondissements concernant le Brexit. La devise britannique cédait 0,75% face au dollar, à 1,3239$ en fin de soirée, après un nouveau vote du parlement britannique en faveur d'un report de la sortie de l'Union européenne, jusqu'au 30 juin, au lieu du 29 mars.

La veille, les parlementaires avaient voté contre l'hypothèse d'un Brexit sans accord (ce qui avait fait bondir le sterling de plus de 1%), et lundi, ils avaient aussi rejeté massivement l'accord conclu entre l'Union européenne et Theresa May (faisant chuter la livre d'environ 1%)... La situation reste donc très confuse sur l'avenir du Royaume-Uni, ce qui se traduit dans les errements de la devise britannique ces derniers jours.

Face à l'euro,la livre sterling cédait environ 0,5% jeudi soir, l'euro cotant 85,38 pence.

De son côté, le dollar est reparti à la hausse, l'indice du dollar progressant de 0,22% à 96,76 points jeudi soir, malgré les récentes critiques de Donald Trump jugeant que ce niveau pénalise la compétitivité des compagnies américaines à l'exportation. L'euro cédait 0,19% face au billet vert, à 1,1304$.

Un Conseil européen se réunira jeudi et vendredi prochains

A Londres, les députés britanniques ont donc voté, massivement, jeudi, en faveur d'un report du Brexit, jusqu'ici programmé pour le 29 mars. Le texte, adopté par 412 voix contre 202 prévoit que la Première ministre britannique Theresa May demandera à l'UE un report "technique" de trois mois, jusqu'au 30 juin, si les députés approuvent un accord de divorce d'ici à mercredi prochain, et qu'elle sollicitera un report de longue durée si les élus ne parviennent pas à adopter un traité.

Les dirigeants des pays membres de l'Union européenne examineront toute demande britannique d'un report du Brexit en prenant en compte ses raisons et sa durée, avec pour priorité d'assurer le bon fonctionnement des institutions communautaires, a déclaré jeudi la Commission européenne.

Le Conseil européen doit se réunir jeudi et vendredi prochains. Plusieurs dirigeants de pays membres ont déjà prévenu que le Royaume-Uni devrait soit avoir quitté l'UE avant la prise de fonction en juillet des nouveaux députés européens élus fin mai, soit organiser des élections européennes afin d'éviter tout recours en justice contre la légitimité du nouveau Parlement.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com