»
»
»
»
Consultation

Devises : la Fed envoie le dollar au tapis...

Devises : la Fed envoie le dollar au tapis...

Le dollar a piqué du nez mercredi soir malgré le ton un peu plus ferme adopté par la Fed, qui a relevé ses taux directeurs une nouvelle fois.

Devises : la Fed envoie le dollar au tapis...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les annonces de la Fed, mercredi soir, ont entraîné une certaine volatilité sur les marchés des changes et des taux, le dollar abandonnant environ 0,8% en fin de journée face aux principale devises mondiales.

La banque centrale américaine a relevé ses taux directeurs d'un quart de point, pour les porter dans une fourchette de 1,50% à 1,75%, ce qui était largement attendu par les marchés. La Fed a aussi ouvert la voie à des hausses de taux un peu plus nombreuses que prévu en 2019 et en 2020, et a relevé ses prévisions de croissance économique pour 2018 et 2019. Pour 2018, elle semble cependant rester sur l'hypothèse de trois hausses de taux, y compris celle annoncée mercredi.

De façon assez paradoxale, ces annonces ont fait chuter le dollar : l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence, chutait de 0,8% en fin de journée à 89,66. L'euro bondissait de son côté de 0,8% à 1,2342$ dans les échanges interbancaires à New York.

Sur les marchés obligataires, le taux des bons de trésor américains (T-Bond) à 10 ans, stable avant les annonces, a ensuite grimpé jusqu'à 2,94% (+5 points de base), avant de changer de cap et de finir la journée en recul d'un point de base, à 2,88%... Le rendement du T-Bond à 2 ans cédait un point de base, à 2,33%, avant la décision de la Fed, mais il a ensuite reculé jusqu'à 2,30% (-4 pdb).

Trois hausses des taux prévisibles en 2018 et en 2019

Sous la houlette de son nouveau patron, Jerome Powell, la Fed a adopté un ton légèrement plus haussier qu'auparavant sur les perspectives de croissance, d'inflation et de taux pour les trois années à venir.

La croissance du PIB des Etats-Unis est ainsi désormais attendue (données médianes) à 2,7% en 2018, 2,4% en 2019 et 2% en 2020, contre 2,5%, 2,1% et 2% lors des projections précédentes, en décembre dernier.

L'inflation médiane, mesurée par le "Core PCE", l'indicateur le plus suivi par la Fed, est attendue à 1,9% en 2018, 2,1% en 2019 et 2,1% en 2020, contre respectivement 1,9%, 2% et 2%.

Quant au taux des "fed funds", il est attendu à 2,1% à la fin 2018 (ce qui n'impliquerait "que" deux autres tours de vis cette année), puis à 2,9% à la fin 2019 (via 3 tours de vis) et à 3,4% fin 2020 (deux hausses), contre respectivement 2,1%, 2,7% et 3,1% en décembre. Jusqu'à présent, ces projections laissaient entendre que la Fed procéderait à 3 relèvements cette année, mais à seulement 2 l'an prochain.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com