»
»
»
»
Consultation

Devises : l'euro bondit au-dessus du seuil de 1,10$ !

Devises : l'euro bondit au-dessus du seuil de 1,10$ !

La devise européenne a accéléré mercredi son rattrapage entamé la semaine dernière après la réunion de la BCE, qui a déçu sur sa capacité à relancer la croissance et l'inflation en Europe.

Devises : l'euro bondit au-dessus du seuil de 1,10$ !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Ceux qui prédisaient il y a peu une chute de l'euro vers la parité avec le dollar en sont pour leurs frais... Depuis la réunion de la BCE, jeudi dernier, qui a déçu en matière d'annonces d'assouplissement, la devise européenne a entamé un spectaculaire rebond.

Ainsi, mercredi, l'euro a bondi de 1,2% face au dollar, pour coter en soirée 1,1025$, franchissant le seuil de 1,10$ pour la première fois depuis plus d'un mois. En une semaine, l'euro a repris non moins de 4%, dont un sursaut de 2% le jeudi 3 décembre, après que Mario Draghi, le président de la BCE a fait des annonces en demi-teinte concernant le renforcement du programme d'assouplissement monétaire de la BCE.

Beaucoup d'opérateurs anticipaient une augmentation des montants mensuels alloués dans le cadre du programme de rachat de dettes publiques et privées conduit par la BCE depuis mars dernier. Au lieu de cela, l'institution a décidé d'étendre son " QE " jusqu'à fin mars 2017, pour une enveloppe mensuelle inchangée à 60 milliards d'euros.

La BCE a aussi abaissé une nouvelle fois son taux de dépôt, qui est passé de -0,2% à -0,3% dans l'espoir que cela encouragera les banques de la zone euro à distribuer du crédit plutôt que de placer à perte leurs réserves dans les coffres de la BCE.

Le retour de l'aversion au risque sur les marchés profite aussi à l'euro

Outre la déception liée à la BCE, les analystes expliquaient mercredi la hausse de la monnaie unique européenne par l'aversion au risque, revenue en force ces derniers jours sur les marchés financiers, avec la chute des cours des matières premières et du pétrole et la baisse des indices boursiers.

Cette aversion au risque profite aux devises de réserve, notamment l'euro et le yen, qui enregistrent les meilleures performances alors que les investisseurs se défont d'actifs jugés plus risqués, notamment des actifs libellés dans les devises des pays émergents producteurs de matières premières.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

©2015-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com