Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Pour Warren Buffett, le bitcoin est de la "mort-au-rat au carré"

Pour Warren Buffett, le bitcoin est de la "mort-au-rat au carré"
Pour Warren Buffett, le bitcoin est de la 'mort-au-rat au carré'

(Boursier.com) — Après son vif rebond sur ses plus bas de début avril, le bitcoin a bien du mal à franchir le seuil des 10.000$, qu'il a abandonné depuis début mars. Lundi soir, la cryptomonnaie cédait 2,3% sur 24 heures, à 9.375$, selon Coinmarketcap. L'Ethereum reculait pour sa part de 4,3% à 752$, tandis que le Ripple perdait 3,3% à 0,83$ .

La faiblesse des cours semblait au moins en partie liée aux dernières déclarations incendiaires de Warren Buffett concernant les cryptomonnaies, et en particulier la première d'entre elles, le bitcoin.

Lors d'un entretien sur la chaîne télévisée 'CNBC', le milliardaire américain, patron de la firme d'investissement Berkshire Hathaway, a estimé lundi que les acheteurs de bitcoin spéculaient sur le seul espoir de trouver quelqu'un d'autre prêt à payer plus cher qu'eux.

Le "Sage d'Omaha" a repris la comparaison avec la bulle spéculative des bulbes de tulipe en Hollande au XVIIe siècle, et a affirmé que selon lui, le bitcoin était "de la mort-au-rat au carré" et que sa hausse reposait avant tout sur "des phantasmes".

"Achetez plutôt des actions", conseille Warren Buffett

"Cela alimente la hausse du cours, cela attire de nouveaux acheteurs", a-t-il dit sur 'CNBC'. "Si vous n'y comprenez rien, vous êtes d'autant plus enthousiastes. Les gens aiment spéculer, ils aiment parier."

Warren Buffett a ajouté que les investisseurs avaient plus intérêt à miser sur les actions américaines que sur le bitcoin, jugeant que les cours à Wall Street étaient certes élevés, mais qu'ils n'avaient rien d'une bulle.

Samedi, lors de l'assemblée générale annuelle de Berkshire Hathaway, qui attire des dizaines de milliers de personnes, Warren Buffett avait déjà critiqué le marché des cryptomonnaies, estimant qu'il attirait "beaucoup de charlatans". Il avait en revanche encensé Apple, dont Berkshire Hathaway est devenu le 3ème actionnaire, avec près de 5% du capital de l'inventeur de l'iPhone.

©2018-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !