Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Playboy acceptera le Bitcoin et le sulfureux VIT

Playboy acceptera le Bitcoin et le sulfureux VIT
Playboy acceptera le Bitcoin et le sulfureux VIT
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Playboy s'affirme à son tour sur le marché des cryptomonnaies. Le groupe de divertissement pour adultes va bientôt accepter les cryptos telles que le Bitcoin ou l'Ethereum. Ainsi, Playboy permettra les paiements en crypto-devises pour ses contenus digitaux, a révélé hier le groupe, dont le portefeuille de cryptos est attendu d'ici la fin de l'année 2018.

Les utilisateurs pourront donc utiliser le bitcoin et d'autres 'cryptos' pour acheter des contenus coquins sur Playboy.TV. Playboy s'engage également à accepter la plus vicieuse des cryptomonnaies, le 'Vice Industry Token'. Cette nouvelle monnaie numérique est très spécifiquement destinée à monétiser les contenus pour adultes. Ce token du vice doit en particulier aider les producteurs du secteur à doper leurs revenus publicitaires.

Playboy Enterprises lancera prochainement son portefeuille de devises digitales, offrant une nouvelle option de paiement pour les contenus digitaux et jeux en ligne. Les premières réactions des 'spécialistes' sont assez sceptiques, l'industrie du charme ou celle de la pornographie ayant désormais le plus grand mal à faire payer leurs usagers...

Le Vice Industry Token a été lancé l'an dernier par l'homme d'affaires canadien Stuart Duncan, directeur général d'un réseau câble pour adultes (Ten Broadcasting). Son projet a levé 15 millions de dollars par Initial Coin Offering. Le réseau blockchain associé doit être pleinement opérationnel dès cet été, a promis Duncan. Le 'VIT' doit renforcer l'engagement des utilisateurs et développer ainsi les recettes. Les consommateurs les plus actifs obtiendront des 'tokens' donnant droit à des contenus premium, comme ceux de Playboy justement...

Inutile cependant de chercher à spéculer sur le 'VIT', ce token du vice, puisque Duncan ne prévoit pas de l'inscrire sur les plateformes d'échange de cryptomonnaies. L'objectif est simplement de développer son écosystème. Le VIT n'est donc pas un crypto-actif au sens propre, selon son créateur, qui rappelle que ce token n'est pas régulé par l'autorité financière américaine (SEC).

"Nous avons ressenti qu'il était important de donner à nos 100 millions de consommateurs mensuels une plus grande flexibilité de paiement", a expliqué Reena Patel, la directrice des opérations de Playboy Enterprises. "Cette innovation donne aux millions de personnes qui apprécient notre contenu, ainsi qu'à celles qui participent à nos jeux occasionnels, aux plateformes AR et VR, plus de choix en matière de paiement et dans le cas du VIT, une opportunité d'être récompensé pour son engagement vis-à-vis des offres Playboy".

©2018-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !