Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le Bitcoin et les cryptomonnaies s'effondrent encore

Le Bitcoin et les cryptomonnaies s'effondrent encore
Le Bitcoin et les cryptomonnaies s'effondrent encore
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les cryptomonnaies retombent depuis 24 heures, le BTC rechutant notamment au plus bas de quatre jours. Le Bitcoin trébuche de 6% sur 24 heures, de retour à 6.384$ selon Coinmarketcap. L'Ethereum chute de 10% à 436$. Le XRP tombe de 6% à 0,45$ et le Bitcoin Cash plonge de 7% à 697$. Litecoin et Stellar abandonnent 8%. EOS, Cardano et IOTA dévissent de 10% à 13% en 24 heures seulement.

En comparaison des pics de décembre 2017, le BTC abandonne plus des deux tiers de sa valeur. Une nouvelle faille de sécurité sur une plateforme token semble expliquer en bonne partie le mouvement d'aversion au risque depuis hier sur les 'cryptos'. Ainsi, l'Israélien Bancor a perdu 13,5 millions de dollars en devises digitales, rapporte 'Investing'. Un portefeuille de son réseau a été compromis, ce qui s'est traduit par une perte de près de 13 M$ en Ethereum et d'1 M$ en Pundi X. Il s'agit d'une affaire mineure par son montant, mais qui rappelle à tous les risques des crypto-devises.

Les autorités de régulation restent quant à elles en alerte. Ainsi, la FINRA (Financial Industry Regulatory Authority) américaine a émis un avis vendredi demandant à tous les intervenants engagés dans des activités liées aux devises digitales de s'enregistrer. Ces contraintes s'ajouteraient donc aux enregistrement auprès du gendarme américain de marché, la SEC (Securities & Exchange Commission).

La volatilité accrue et la baisse récente s'expliquaient en grande partie par les craintes liées à la régulation du marché de ces devises digitales. Les banquiers centraux à travers le monde ont en effet prévenu des risques potentiels de fraude et de pertes. L'initiative du régulateur financier japonais, la FSA (Financial Services Agency), qui a exigé dernièrement plus de transparence sur les plateformes d'échange de cryptomonnaies, a également plombé les devises numériques. Les autorités japonaises ont ainsi envoyé des recommandations à six plateformes d'échanges, parmi les plus importantes du pays, leur demandant d'améliorer leurs procédures afin de lutter contre le blanchiment d'argent.

Les annonces du régulateur japonais survenaient à peine quelques jours après les attaques informatiques ou piratages visant les plateformes Bithumb ou Coinrail en Corée du Sud.

L'enquête de la Commodity Futures Trading Commission américaine pesait également. La CFTC se penche, rappelons-le, sur les cas des quatre principales places d'échange de monnaies numériques (Coinbase, Kraken, Bitstamp et ItBit) et enquête sur de possibles manipulations des prix. La manipulation sur le marché du Bitcoin et des 'cryptos' fait aussi l'objet d'une enquête criminelle aux États-Unis. Le Département US de Justice a ouvert cette investigation criminelle, étudiant de potentielles manipulations du marché par certains traders.

©2018-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !