Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Cryptomonnaies : le Ripple dans le viseur de la SEC

Cryptomonnaies : le Ripple dans le viseur de la SEC
Cryptomonnaies : le Ripple dans le viseur de la SEC
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Ripple décroche encore de 30% ce mercredi après avoir chuté au cours des deux derniers jours. A 0,35$, la devise numérique efface ses gains récents et retrouve son niveau d'il y a plus d'un mois. S'il est parfois compliqué de trouver une explication aux variations soudaines des crypto-monnaies, il est cette fois facile de relier la chute du Ripple à une plainte de la Securities and Exchange Commission. Le gendarme financier américain accuse la firme californienne et deux de ses dirigeants d'avoir trompé les investisseurs en vendant plus d'un milliard de dollars de jetons virtuels non enregistrés.

Le co-fondateur de Ripple, Christian Larsen, et le directeur général, Bradley Garlinghouse, ont "créé un vide d'information" qui leur a permis de vendre du XRP sur un marché qui ne disposait que des informations qu'ils avaient choisi de partager, affirme le régulateur sans sa plainte. "D'un point de vue financier, la stratégie a fonctionné", puisqu'elle leur a permis de lever au moins 1,38 milliard de dollars "sur une année d'offre de titres non enregistrés". Ripple a utilisé cet argent pour financer ses opérations sans divulguer la manière dont il le faisait.

Selon la plainte, en plus de structurer et de promouvoir les ventes de XRP utilisées pour financer les activités de la société, les deux dirigeants ont également effectué des ventes personnelles non enregistrées de XRP pour un montant total d'environ 600 millions de dollars. Pour, Bradley Garlinghouse, la SEC a "inexplicablement décidé de poursuivre Ripple" alors que le XRP est une monnaie et "n'a pas à être enregistrée comme un contrat d'investissement". "Il s'agit d'une attaque contre l'intégralité du secteur des cryptos et l'innovation américaine", a ajouté le dirigeant.

"La SEC se trompe complètement sur les faits et le droit et nous sommes convaincus que nous finirons par l'emporter devant un enquêteur neutre. XRP, la troisième plus grande monnaie virtuelle avec des milliards de dollars échangés chaque jour, est une monnaie comme celles que la SEC a considérées telles que le Bitcoin et l'Ether, et n'est pas un contrat d'investissement", a de son côté déclaré un avocat de la société. L'histoire ne fait sans doute que commencer.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !