»
»
»
Consultation
Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Cryptomonnaies : le Bitcoin ne bouge plus, mais certains altcoins flambent

Cryptomonnaies : le Bitcoin ne bouge plus, mais certains altcoins flambent
Cryptomonnaies : le Bitcoin ne bouge plus, mais certains altcoins flambent
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les cryptomonnaies affichent un apparent retour au calme depuis quelques semaines, qui masque des performances très inégales. Alors que la reine des 'cryptos', le Bitcoin, s'affiche pratiquement inchangée sur une journée ou une semaine (6.446$ ce jour selon Coinmarketcap), l'Ethereum reprend 2% sur une journée ou 9% sur une semaine. La capitalisation du Bitcoin atteint 112 milliards de dollars, contre 22 milliards de dollars pour celle de l'Ethereum. Le XRP de la firme Ripple remonte en flèche, avec une capitalisation désormais logée à 21 milliards de dollars, tout proche de l'ETH. Le XRP a pris 20% en sept jours, dont 13% sur les dernières 24 heures. Le Bitcoin Cash est la réelle vedette des derniers jours, avec un bond de 45% sur une semaine et un gain de 6% sur une journée.

D'autres altcoins affichent des gains à deux chiffres, allant de 10% à 14%, sur les sept derniers jours. EOS, Stellar, Litecoin et Cardano comptent parmi ces devises numériques qui bénéficient donc d'un léger sursaut depuis le début du mois...

Parmi les derniers événements susceptibles d'influer sur les variations des 'cryptos', la Banque centrale chinoise entend renforcer sa supervision du marché, et en particulier des levées de fonds en devises digitales (ICOs) et des financements liés à la blockchain - technologie sous-jacente des devises numériques.

La PBOC, Banque populaire de Chine, se penche notamment sur le cas des 'airdrops', dons de jetons à certains utilisateurs qui s'apparentent selon elle à des ICOs. Justement, les offres apparentées aux ICO sont interdites en Chine, et les actifs numériques non émis par le gouvernement n'ont évidemment "pas de statut légal équivalent à celui d'une monnaie fiduciaire", rappelle la Banque. La PBOC n'empêche pas la détention de Bitcoin ou les transactions privées, mais elle entend oeuvrer à une meilleure coordination des régulateurs internationaux sur le sujet.

La régulation accrue des devises numériques faisait auparavant frémir les opérateurs. Cela ne semble plus vraiment être le cas désormais. D'ailleurs, de telles initiatives peuvent également être perçues de manière positive, puisqu'elles auront le mérite, à plus long terme, d'assainir le marché.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com