»
»
»
Consultation
Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Bitcoin et cryptos replongent avec Goldman Sachs

Bitcoin et cryptos replongent avec Goldman Sachs
Bitcoin et cryptos replongent avec Goldman Sachs
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les principales cryptomonnaies ont connu une brutale rechute depuis 24 heures, avec des pertes à deux chiffres pour le Bitcoin, l'Ethereum et leurs pairs. Sur une journée, le BTC abandonne donc 10%, de retour à 6.410$ selon Coinmarketcap, pour une capitalisation de 110,6 milliards de dollars.

Rechute générale

L'Ethereum plonge pour sa part de 15% sur 24 heures et revient à 225$. Il perd un cinquième de sa valeur sur une semaine. Sa capitalisation n'est plus que de 23 milliards de dollars.

Le XRP fléchit de 9% sur une journée et 14% sur une semaine, s'échangeant désormais à environ 0,28$. La 'capi' du XRP ressort à 11 milliards de dollars.

Le Bitcoin Cash dévisse de 15% sur 24 heures, à 496$. L'EOS décroche de 17% à environ 5$. Le Stellar redescend de 10% et le Litecoin de 14%. Cardano et Monero chutent pour finir de respectivement 14% et 16% sur une journée.

La SEC ne veut pas (encore) des ETF

Les 'cryptos' s'étaient pourtant redressées fin août, malgré la décision de la Securities & Exchange Commission américaine de rejeter pas moins de neuf propositions d'ETF - fonds indiciels indexés sur le Bitcoin. La SEC avait annoncé le 23 août le rejet des 9 projets d'ETF de trois différents émetteurs (Direxion avait proposé 5 ETF, GraniteShares et ProShares avaient présenté chacun deux produits). L'autorité américaine évoquait pour se justifier la taille réduite du marché, ainsi que le manque d'assurances concernant la sécurité des produits.

Le gendarme US de marché s'inquiète surtout des risques de fraude et de manipulation. Néanmoins, la SEC n'a peut-être pas dit son dernier mot et devrait réétudier les propositions d'ETF. Le sujet demeure crucial pour la démocratisation du marché, et les spéculations sur les ETF avaient d'ailleurs porté le Bitcoin sur les 8.000$ en juillet, avant une rechute.

Goldman Sachs abandonne ses plans

Le plongeon des dernières heures intervient alors que la banque d'affaires américaine Goldman Sachs aurait abandonné ses plans concernant le trading de crypto-devises. GS considérait l'ouverture d'un 'trading desk' dédié aux devises numériques, mais aurait donc jeté l'éponge, selon 'Business Insider'.

Il s'agit d'un réel coup dur pour le Bitcoin et les 'cryptos', Goldman Sachs représentant l'investisseur institutionnel par excellence. Malgré l'attrait pour le risque généralement manifesté par la banque new-yorkaise, cette dernière semble donc avoir fait preuve de prudence, refusant de se lancer aveuglément sur un marché encore embryonnaire et peu lisible.

Environnement réglementaire incertain

D'après Business Insider, Goldman juge incertain l'environnement réglementaire entourant le Bitcoin et ses pairs. 'BI' cite à ce sujet des sources proches de la question. La banque d'affaires évaluait cette opportunité depuis l'an dernier. Son directeur général Lloyd Blankfein avait précisé ainsi en octobre, sur le réseau social Twitter, que GS "pensait toujours au Bitcoin". Blankfein avait même manifesté alors une certaine ouverture d'esprit : "Rappelez-vous que les gens étaient également sceptiques lorsque la monnaie fiduciaire avait remplacé l'or". Depuis, Goldman semble donc s'être fait une raison, compte tenu des incertitudes planant toujours sur ce marché des crypto-actifs.

'Business Insider' croit savoir que les dirigeants de GS considèrent désormais que de nouvelles étapes devront être franchies, hors du contrôle de la banque, avant qu'une institution régulée ne puisse se livrer au trading de crypto-devises.

Goldman Sachs n'a pas officiellement confirmé l'abandon du projet. Le groupe a sobrement communiqué, en réponse aux rumeurs : "En réponse à l'intérêt des clients pour divers produits digitaux, nous explorons la meilleure façon de les servir dans ce domaine. À ce stade, nous ne sommes pas parvenus à une conclusion sur la portée de notre offre d'actifs numériques".

Sévère déprime

Rappelons que le Bitcoin avait inscrit un pic de près de 20.000$ en décembre 2017. La spéculation frénétique sur les cryptomonnaies avait alors attiré bon nombre de novices intéressés par des gains rapides sur ce marché des 'cryptos'. Depuis, le BTC a perdu deux tiers de sa valeur et les altcoins affichent également, pour la plupart, des corrections de très forte ampleur.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com