»
»
»
Consultation
Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Bitcoin et crypto-devises s'offrent un énorme rebond

Bitcoin et crypto-devises s'offrent un énorme rebond
Bitcoin et crypto-devises s'offrent un énorme rebond
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Énième sursaut technique ou fin réelle de la purge ? Il serait présomptueux de prétendre avoir la réponse. Néanmoins, le Bitcoin et ses pairs se reprennent de manière conséquente depuis 24 heures. Le BTC a repris plus de 12% désormais et revient sur les 4.200$ selon Coinmarketcap, alors que le XRP de la firme Ripple avance de 11%. L'Ethereum s'adjuge 13% sur une journée et le Stellar 17%. Les principales 'cryptos' demeurent étroitement corrélées, l'EOS reprenant pour sa part 9%, contre un gain de 16% sur le Litecoin et une progression de 18% du Monero.

Le Bitcoin SV vient de doubler en une semaine. Il ne grappille ce jour que 3% de plus. Le Bitcoin Cash avance de 9% sur une journée, mais cède encore un cinquième de sa valeur sur une semaine.

Sursaut technique ou durable ?

Il n'y a pas de motif évident à ce rebond, alors que la purge antérieure avait accompagné le conflit entre les deux clans rivaux de développement software du Bitcoin Cash, ainsi que les interventions vigilantes de plusieurs régulateurs internationaux.

Le Bitcoin, référence des devises numériques, s'était ainsi affalé sous les 4.000$, retombant au plus bas de 14 mois. Il fallait remonter au mois de septembre 2017 pour retrouver de tels niveaux sur BTC. La capitalisation du Bitcoin s'affiche ce jour à 73 Mds$ environ selon Coinmarketcap, contre près de 16 milliards de dollars pour le XRP de la firme Ripple, désormais seconde cryptomonnaie devant l'Ethereum et ses 12 Mds$. Le Bitcoin Cash ne pèse plus pour sa part que 3,3 Mds$ environ (1,7 Md$ pour le Bitcoin SV), le Stellar 3,1 Mds$ et l'EOS 2,9 Mds$.

Plus forte progression depuis mi-avril

Le Bitcoin et ses acolytes affichent ce mercredi leur plus forte progression depuis le mois d'avril, après avoir enfoncé successivement plusieurs supports techniques majeurs. Sur une semaine, le bilan reste négatif pour la majeure partie des 'cryptos', le BTC cédant 7%, le XRP 12% et l'Ethereum 11%.

Rappelons que le Bitcoin avait atteint en décembre 2017 un pic historique de près de 20.000$, avant de s'effondrer les mois suivants. Il perd les quatre cinquièmes de sa valeur depuis ces sommets. Les craintes relatives à une régulation accrue, celles concernant la fragilité de différentes plateformes du secteur, ou encore les débats récurrents sur la légitimité de ces crypto-actifs, ont eu raison de ce qui s'apparentait alors à une réelle bulle spéculative.

Les régulateurs internationaux demeurent attentifs

L'accélération de la baisse des 'cryptos' en milieu de semaine dernière faisait suite également à l'annonce par la Securities and Exchange Commission, gendarme boursier américain, de sanctions infligées à Airfox et Paragon Coin.

Les Etats-Unis enquêtent par ailleurs sur le 'rally' des crypto-devises observé en 2017. Il s'agirait de déterminer une éventuelle manipulation du marché, rapportent plusieurs sources.

Le durcissement de la régulation a donc ajouté à la panique ambiante, la Financial Services Agency japonaise ayant de son côté indiqué sa volonté de réguler les portefeuilles de devises virtuelles...

Les régulateurs britanniques ont par ailleurs prévenu des risques liés aux dérivés sur 'cryptos'. Christopher Woolard, Executive Director of Strategy & Competition de la Financial Conduct Authority (FCA), a mentionné une possible interdiction de certains dérivés sur crypto-actifs.

L'Ohio a pour sa part surpris. L'Etat américain va permettre en effet aux compagnies résidentes de payer leurs taxes en jetons digitaux, croit savoir le 'Wall Street Journal'. Le service est proposé sur Ohiocrypto.com. Pour l'instant, il n'est disponible cependant que pour les entreprises locales, et non pas pour les habitants.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com