Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Lombard Odier IM mène sa première transaction obligataire sur la blockchain

Lombard Odier IM mène sa première transaction obligataire sur la blockchain

L'achat réalisé par l'équipe de “cat bonds” fait partie des premières transactions effectuées sur les marchés obligataires secondaires en utilisant la blockchain...

Lombard Odier IM mène sa première transaction obligataire sur la blockchain

(Boursier.com) — L 'équipe Insurance Linked Strategies (ILS) de Lombard Odier Investment Managers a mené à bien sa première transaction obligataire utilisant la technologie blockchain, qui permet de tenir un registre de transactions inaltérable.
 
L'achat réalisé par l'équipe de “cat bonds” fait vraisemblablement partie des premières transactions effectuées sur les marchés obligataires secondaires en utilisant la blockchain.

Processus de règlement-livraison

L'équipe ILS a acquis les titres pour le compte du fonds LO Insurance Linked Opportunities Fund via un processus de règlement-livraison auprès de Solidum Partners, société de conseil en investissement spécialisée dans les titres assurantiels (ILS). Les obligations ont été émises par Solidum en août 2017 en utilisant une blockchain privée au bénéfice de participants sélectionnés sur invitation.
 
Selon Solidum, cette émission Dom Re de 15 millions de dollars est la première transaction de cat bonds effectuée selon un tel schéma.

Coûts de transaction moindres

Simon Vuille, gérant de portefeuille dans l'équipe ILS de Lombard Odier IM a déclaré : “L'utilisation de la blockchain abaisse significativement les coûts de transaction en comparaison à d'autres méthodes de règlement-livraison où les coûts sont prohibitifs pour des transactions de ce montant. Cette technologie limite le risque de contrepartie et accélère le règlement par rapport à des processus en partie manuels : ce qui prendrait plusieurs jours est ainsi réalisé en quelques secondes. Nous espérons que cette transaction en blockchain soit la première d'une longue série.”
 
Stéphane Rey, directeur technologique de Lombard Odier IM, ajoute : “Nous sommes toujours intéressés par les nouveautés, notamment technologiques, porteuses de valeur pour notre activité. Avec cette transaction en blockchain, nous en savons désormais plus sur l'usage de cette technologie et les aspects pratiques à appréhender, la partie juridique et conformité n'étant pas la moindre. Ce résultat nous satisfait pleinement...”

©2018-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !