Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le bitcoin est désormais une monnaie légale au Salvador

Le bitcoin est désormais une monnaie légale au Salvador

Lundi, le président Nayib Bukele a annoncé que l'état salvadorien avait acheté ses 200 premiers bitcoins...

Le bitcoin est désormais une monnaie légale au Salvador
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Salvador entre dans l'ère du bitcoin... En juin dernier, le président salvadorien Nayib Bukele avait annoncé, lors de la conférence Bitcoin 2021 à Miami, son intention de légaliser le bitcoin dans le but notamment de générer des emplois et de "permettre une inclusion financière à des milliers de personnes qui sont en dehors de l'économie légale".

Alors que la réforme donnant cours légal à la cryptomonnaie est entrée en vigueur ce mardi, le chef de l'Etat a annoncé que l'état salvadorien avait acheté lundi ses 200 premiers bitcoins. "Nos courtiers vont en acheter beaucoup plus à l'approche de l'échéance", a-t-il précisé sur son compte Twitter.

A noter que 200 cents bitcoins représentent un peu plus de 10 millions de dollars. Plus tard dans la journée de lundi, le président salvadorien avait ensuite affirmé avoir acheté 200 bitcoins supplémentaires, portant le nombre total de bitcoins possédés par le Salvador à 400.

Décision inédite

Nayib Bukele a également défendu sa décision de donner cours légal au bitcoin en expliquant notamment qu'elle permettra aux Salvadoriens vivant à l'étranger d'économiser des centaines de millions de dollars de commissions sur les transferts d'argent vers leur pays d'origine.

Ces transferts, principalement en provenance des Etats-Unis, ont représenté l'an dernier quelque 6 milliards de dollars (5,0 milliards d'euros), l'équivalent de 23% environ du produit intérieur brut (PIB) du Salvador.

Cette décision inédite avait d'abord suscité une vague d'enthousiasme dans la communauté des cryptomonnaies et une curiosité bienveillante de certaines banques. Mais le projet a depuis été critiqué, certains jugeant le bitcoin trop volatile ou trop complexe à utiliser pour jouer le rôle de monnaie à l'échelle d'un pays tout entier.

Près de 70% des Salvadoriens sont contre

Malgré de la popularité du président salvadorien, ce choix suscite aussi le scepticisme d'une bonne partie de la population, qui redoute la volatilité du bitcoin et les modalités de mise en oeuvre du cours légal.

Selon un sondage réalisé par l'Université jésuite UCA entre le 13 et le 20 août, auprès de 1.281 personnes, avec une marge d'erreur de 2,7%, près de 70% des sondés ont déclaré qu'ils étaient en désaccord ou fortement en désaccord avec l'utilisation du bitcoin comme monnaie légale.

Par ailleurs, des critiques ont également été formulées concernant les risques encourus par les institutions financières, notamment liés au rôle attribué aux cryptomonnaies dans le blanchiment d'argent sale et le financement d'activités illégales ou du terrorisme.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !