Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

La plus grosse affaire d'escroquerie depuis la création du Bitcoin secoue la "planète crypto"

La plus grosse affaire d'escroquerie depuis la création du Bitcoin secoue la "planète crypto"

Plusieurs milliards de dollars en Bitcoin se sont volatilisés en Afrique du Sud !

La plus grosse affaire d'escroquerie depuis la création du Bitcoin secoue la 'planète crypto'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tandis que le Bitcoin a perdu la moitié de sa valeur en l'espace de deux mois, voilà une affaire qui ne va pas améliorer l'image de la cryptomonnaie... Une vaste escroquerie portant sur plusieurs milliards de dollars en Bitcoin vient en effet d'éclater à Cape Town, en Afrique du Sud, à la suite de la disparition de deux frères associés, fondateurs de la plateforme de trading Africrypt en 2019.

69.000 bitcoins auraient ainsi été volés par les deux compères, de quoi laisser une ardoise de 2,2 Mds$ dans les cours actuels de la cryptomonnaie !

Selon Bloomberg, les deux frères, Ameer et Raees Cajee se sont littéralement volatilisés, tandis qu'Hanekom Attorneys, le cabinet d'avocats qui travaille sur le dossier depuis plusieurs semaines, a expliqué que les fonds avaient purement et simplement disparu de la plateforme et que le traçage des cryptoactifs qui ont transité par le dark web allait être particulièrement difficile.

Les employés d'Africrypt eux-mêmes s'étaient vu interdire l'accès au back-office quelques jours avant l'opération de piratage présumée qui aurait eu lieu au mois d'avril, a déclaré le cabinet à l'agence de presse...

L'autorité financière d'Afrique du Sud n'a pour le moment toujours pas lancé d'enquête formelle car la crypto-monnaie n'est pas répertoriée comme un produit financier homologué dans le pays...

La Chine veut fermer le robinet à Bitcoin

Une nouvelle affaire qui intervient après le récent tour de vis des autorités chinoises, qui ont forcé une grande partie des mineurs de cryptomonnaies à cesser leurs activités dans le pays. De quoi faire plonger le Bitcoin qui avait atteint des sommets la mi-avril, autour des 65.000$.

La répression chinoise contre le minage de bitcoins s'est d'ailleurs encore accrue ces dernières semaines. Les autorités de la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, ont ainsi ordonné la fermeture des "mines" de cryptomonnaies. D'autres régions, dont le Xinjiang, la Mongolie intérieure et le Yunnan, ont imposé aussi des mesures similaires.

"Fermer les canaux de paiement"

La Chine représente plus de la moitié de la production mondiale de bitcoins et le Sichuan, où les mineurs utilisent principalement l'énergie hydraulique, est la deuxième province du pays pour l'extraction de la cryptomonnaie, d'après l'Université de Cambridge.

La Banque populaire de Chine a déclaré qu'elle avait récemment convoqué certaines banques et institutions de paiement, les exhortant à réprimer plus sévèrement les échange des cryptomonnaies. La BPC a appelé les institutions à lancer une enquête approfondie sur les comptes des clients afin de fermer les canaux de paiement de ceux qui seraient impliqués dans les transactions en cryptomonnaies...

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !