»
»
»
Consultation
Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Cryptomonnaies : quand la Chine mine le marché...

Cryptomonnaies : quand la Chine mine le marché...

Les autorités chinoises estiment que le minage des cryptomonnaies demande beaucoup trop d'énergie... La menace d'une interdiction plane sur le secteur !

Cryptomonnaies : quand la Chine mine le marché...

(Boursier.com) — La principale autorité de planification économique chinoise envisagerait d'interdire le minage de bitcoin ! Les autorités ont ainsi dressé une liste d'activités industrielles auxquelles Pékin souhaite mettre fin à plus ou moins brève échéance. La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) a lancé une procédure de consultation publique sur cette liste dont la version initiale avait été publiée dès 2011...

Le projet présenté inclut donc le fameux minage de cryptomonnaies, dont le bitcoin, parmi les 450 activités que la CNDR juge soit incompatibles avec les lois ou les réglementations en vigueur, soit insuffisamment sûres ou énergivores...

Le projet ne précise pas la date à laquelle le minage de bitcoin serait interdit, ce qui implique que la décision pourrait entrer en vigueur immédiatement après son adoption définitive. La consultation publique est ouverte jusqu'au 7 mai prochain, explique l'Agence Reuters...

Surveillance étroite

Le quotidien Securities Times, contrôlé par l'Etat chinois, explique ce mardi que la nouvelle liste de la CNDR "reflète la politique industrielle du pays" en matière de cryptomonnaies... Le secteur fait l'objet depuis 2017 d'une surveillance étroite des autorités chinoises, qui ont déjà interdit les ICO, levées de capitaux par émission de "jetons" numériques, et fermé de nombreuses plates-formes de transactions.

Pékin a en outre déjà commencé à limiter le minage de cryptomonnaies, obligeant les sociétés spécialisées à délocaliser des activités, en particulier en Asie du sud-est...

Nouveau signe de durcissement de la politique officielle dans le domaine des cryptomonnaies

La banque centrale chinoise s'interroge aussi depuis des mois sur l'attitude à suivre à ce sujet, alors que le bitcoin est considéré comme néfaste sur l'environnement, son minage demandant une consommation d'énergie dévorante.

La Banque Populaire de Chine, ou "PBOC" pour les anglo-saxons, s'inquiète en effet pour les ressources électriques chinoises, qui sont fortement sollicitées par le développement des cryptomonnaies.

Derrière le terme de minage se cache le processus complexe qui légitime les cryptomonnaies : Dans le cadre de chaque transaction, une machine enregistre l'opération, la valide et en assure la traçabilité, créant un bloc qui alimente la blockchain. Mais seul l'ordinateur le plus rapide est retenu, ce qui permet à son propriétaire de percevoir une rémunération...

Par conséquent, une importante économie s'est développée autour du minage ces dernières années, de l'amateur depuis son salon jusqu'au professionnel très lourdement équipé. Selon le Bitcoin Energy Consumption Index de Digiconomist, les revenus du minage représenteraient actuellement en données annualisées environ 14,5 milliards de dollars, pour des coûts inférieurs à 1,9 Md$...

Un système gourmand en énergie

Mais les autorités chinoises considèrent que la consommation d'énergie liée à cette activité commence à poser de sérieux problèmes. Elle représenterait l'équivalent de la consommation de 3,4 millions de foyers américains, selon l'indice de Digiconomist, ou d'un pays comme le Qatar !

Les "mineurs" chinois tirent partie des installations hydroélectriques des provinces du Yunnan et du Sichuan, qui leur permettent d'obtenir de l'énergie bon marché. Le PBOC, ainsi que d'autres régulateurs locaux, seraient donc sur le point de trancher dans le vif...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com