Actualités du Bitcoin et des cryptomonnaies

Cryptomonnaies : le minage utilisant des énergies fossiles interdit dans l'Etat de New York

Cryptomonnaies : le minage utilisant des énergies fossiles interdit dans l'Etat de New York

La gouverneure Kathy Hochul a promulgué un texte prévoyant un moratoire visant les activités de minage consommant des énergies fossiles...

Cryptomonnaies : le minage utilisant des énergies fossiles interdit dans l'Etat de New York
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Nouveau coup dur pour les cryptomonnaies... Début juin, les sénateurs de l'Etat de New York ont voté en faveur d'une loi pour l'interdiction du minage de cryptomonnaies basées sur le protocole énergivore, dit "proof of work", afin de répondre aux préoccupations environnementales concernant l'activité à forte intensité énergétique. Il ne restait plus qu'à la gouverneure Kathy Hochul de signer la proposition de loi adoptée par les législateurs. C'est désormais chose faite...

Comme le rapportent plusieurs médias américains, la gouverneure démocrate a, en effet, promulgué mardi ce texte voté au printemps par le parlement de l'Etat, qui prévoit un moratoire visant les activités de minage utilisant des énergies fossiles. Ainsi, pendant deux ans, il sera interdit à de nouveaux acteurs de s'implanter dans l'Etat et de ne renouveler la licence des entreprises déjà implantées, si elles ne fonctionnent pas avec 100% d'énergies renouvelables...

Durant cette période, l'Etat de New York conduira également des études approfondies sur les impacts environnementaux du minage de cryptomonnaies. Il s'agit du premier Etat américain à suspendre tout ou partie de ces activités, alors que les Etats-Unis sont devenus le premier pays pour l'industrie après que la Chine a interdit le minage sur son sol en 2020.

Le maire de New York opposé

Selon 'CNBC', Kathy Hochul a estimé qu'il s'agissait d'une étape clé pour l'Etat de New York, qui cherche à réduire son empreinte carbone en sévissant contre les mineurs ayant repris de vieilles centrales électriques dans pour alimenter leurs opérations.

Le maire de New York, Eric Adams, qui souhaite faire de sa ville le "centre des cryptomonnaies", s'était de son côté opposé à cette loi, jugeant que cette dernière aurait un impact négatif sur l'économie de New York. Cet ancien policier, qui a succédé en janvier à Bill de Blasio à la mairie de New York, avait décidé qu'il percevrait son premier salaire sous la forme de cryptomonnaies.

Une puissance de calcul utilisant de grande quantité d'énergie

Pour rappel, le minage de cryptomonnaie implique d'utiliser des ordinateurs très puissants pour résoudre de complexes équations mathématiques et sécuriser ainsi les transactions. Les mineurs, qui s'occupent de valider les transactions en cryptomonnaies, sont alors rétribués par la création de nouveaux jetons. C'est ce qu'on appelle le "proof of work" (ou "preuve de travail") Cette puissance de calcul utilise de grande quantité d'énergie et émet beaucoup de carbone, dans le cas où l'électricité utilisée est produite avec des énergies fossiles.

Par ailleurs, cette loi intervient alors que le bitcoin, les cryptomonnaies et tout l'écosystème financier sont sous pression, après l'effondrement de FTX. La plateforme d'échanges de cryptomonnaies, qui était considérée comme l'un des principaux concurrents de Binance, s'est placée mi-novembre sous la protection de la loi américaine sur les faillites après des retraits massifs de ses clients et l'échec d'une tentative de sauvetage par Binance...

Recevez notre alerte cryptomonnaies pour ne rien manquer de l'actualité du secteur.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !