Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Crypto-monnaies : l'Islande sevrée de courant ?

Crypto-monnaies : l'Islande sevrée de courant ?

En Islande, on s'alarme de la consommation du minage des "cryptos", rapportent les médias anglo-saxons, car les capacités de production ne sont pas extensibles...

Crypto-monnaies : l'Islande sevrée de courant ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'Islande, ses volcans, ses geysers... et son industrie du minage. La presse anglo-saxonne (Associated Press, puis BBC) a relayé les craintes d'un responsable du producteur local d'énergie HR Orka, qui estime que la consommation des ordinateurs qui assurent le minage des cryptomonnaies va dépasser, cette année, la consommation électrique de la population du pays, qui ne compte il est vrai que 340.000 habitants.

Le minage ("mining") regroupe les opérations qui sécurisent le principe même des cryptomonnaies. Dans le cadre de chaque transaction, une machine enregistre l'opération, la valide en résolvant une opération mathématique complexe et en assure la traçabilité, créant un bloc qui alimente la blockchain.

Mais seul l'ordinateur le plus rapide est retenu, ce qui permet à son propriétaire de percevoir une rémunération. Une véritable industrie s'est développée autour du minage, qui représenterait 14,5 milliards de dollars de revenus annuels, selon Digiconomist...

Trop de data centers

Le problème de l'Islande n'est pas vraiment que la consommation de l'industrie des cryptomonnaies dépasse celle de la population, mais plutôt que la production suive, ce qui ne semble pas pouvoir être le cas dans ce pays qui produit 96% de ses besoins, actuels, via les énergies renouvelables, en majorité l'hydroélectricité...

Or les projets de minage qui ont été présentés à HR Orka laissent penser que la frénésie n'est pas prêt de cesser, ce qui posera inévitablement des problèmes d'approvisionnement des "datas centers".

L'Islande paie son attractivité : un réseau internet en fibre, des températures basses pour le refroidissement des machines et une énergie bon marché. Mais le pays a de quoi se méfier des cryptomonnaies : après tout, son industrie bancaire a surfé sur une bulle spéculative avant d'être balayée par la crise financière de 2008, entraînant une chute économique sans précédent dans l'île.

©2018-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !