Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Crypto-monnaies : comment Pékin a mis la main sur 3,3 Milliards de dollars de bitcoins !

Crypto-monnaies : comment Pékin a mis la main sur 3,3 Milliards de dollars de bitcoins !

La saisie a contribué à provoquer une vaste correction sur le marché des cryptos en fin de semaine dernière, au moment où la spéculation était en train de faire s'envoler les cours...

Crypto-monnaies : comment Pékin a mis la main sur 3,3 Milliards de dollars de bitcoins !

(Boursier.com) — C 'est sans doute un tournant dans l'histoire naissante des crypto-monnaies : les autorités chinoises ont annoncé en fin de semaine passée avoir saisi l'équivalent de 3,3 Milliards de dollars de bitcoins, alors que le pays compte bien imprimer sa marque sur le contrôle de ce marché, face à la circulation internationale des crypto-monnaies.

La saisie par le tribunal populaire de Yancheng a ainsi contribué à provoquer une vaste correction sur le marché des cryptos en fin de semaine dernière, au moment où la spéculation était en train de faire s'envoler les cours...

Les autorités chinoises ont transféré une grande quantité de monnaie numérique sous le contrôle du trésor, de quoi permettre à Pékin de posséder environ 1% de tous les Bitcoins en circulation. Au total, 4,2 milliards de dollars de crypto-monnaies sont visées dans le cadre de la procédure judiciaire concernant l'affaire PlusToken Ponzi. Cette saisie de 194.774 Bitcoins et d'autres devises électroniques, dont 830.000 Ethereum et 1,4 million de Litecoin, n'est pas le fruit du hasard. L'opération est en effet à remettre dans le cadre de ce scandale qui a fait grand bruit en Asie depuis deux ans...

Vaste escroquerie

Il s'agit rappelons-le d'une vaste escroquerie sous couvert d'un programme d'investissement qui promettait des taux de rendement mirifiques... Après avoir fait plus de 2 millions de victimes, le réseau a été démantelé à l'issue d'une longue enquête dirigée par Pékin avec l'aide de la Corée du Sud, ce qui a permis d'arrêter une centaine de membres de l'organisation occulte. Plusieurs dizaines d'autres seraient toutefois encore en fuite...

Le principe de base de l'escroquerie est bien connu puisqu'il s'agit d'une pyramide de Ponzi. 5,7 milliards de dollars auraient été détournés au total. L'enquête initiée en 2019 a pris plusieurs mois pour remonter à la tête pensante de l'organisation composée d'une quinzaine de personnes. Ils risquent des peines allant de 2 ans à 12 ans de prison, ainsi que des amendes pouvant atteindre 1 million de dollars. Les sommes confisquées seront reversées au trésor public chinois, a précisé le jugement.

Toute la zone Asie-Pacifique touchée

PlusToken avait été lancé mi-2018 en tant que programme de gestion de portefeuilles sur crypto-monnaies, soutenu par une équipe de spécialistes sud-coréens. Ce montage a éclaboussé toute la région Asie-Pacifique...

Le système PlusToken Ponzi s'appuyait sur une plate-forme de trading et attirait les utilisateurs en leur promettant des rendements alléchants en échange de dépôts d'au moins 500$ d'actifs.

Pour certains spécialistes du marché des cryptos, "nous sommes clairement entrés dans une stratégie globale de la part de Pékin qui vise à marquer les esprits à court terme en tapant fort au portefeuille et à plus long terme en constituant une réserve officielle de cryptos dans le cadre de l'anticipation de la prochaine crise monétaire avec le rôle du dollar en tant que monnaie de réserve mondiale qui pourrait être à terme menacé"... A suivre.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !