Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Comment utiliser le minage de bitcoins pour des innovations scientifiques ?

Comment utiliser le minage de bitcoins pour des innovations scientifiques ?

Le fait d'intégrer l'intelligence artificielle (IA) dans l'écosystème de la blockchain permettrait d'utiliser la puissance de calcul générée par le minage de bitcoins pour des innovations scientifiques

Comment utiliser le minage de bitcoins pour des innovations scientifiques ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Lors de la dernière conférence BlockShow Asia, Yangdong Deng, expert en chef en IA de Matrix, une startup spécialisée dans la blockchain, a expliqué comment le fait d'intégrer l'intelligence artificielle (IA) dans l'écosystème de la blockchain permettrait d'utiliser la puissance de calcul générée par le minage de bitcoins pour des innovations scientifiques.

D'après M. Deng, la puissance de calcul actuellement utilisée dans les opérations de minage de bitcoins représenterait 8,23x1022 opérations en virgule flottante par seconde (FLOPS), sachant que la puissance de calcul totale dans le monde est de 1,2x1023 FLOPS...

17% de la puissance de calcul totale dans le monde

En se basant sur ces calculs, il s'avère que le minage de bitcoins utiliserait 17% de la puissance de calcul totale dans le monde, légitimant ainsi les fréquentes accusations de gaspillage à l'encontre du minage de bitcoins.
 
L'objectif de Matrix est de réinventer les algorithmes de minage en intégrant l'IA à l'équation grâce à un système de minage bayésien utilisant un algorithme de Monte-Carlo par chaînes de Markov (MCMC). Ces calculs fonctionnant de manière comparable aux fonctions de minage classiques, ils sont parfaitement adaptés au minage de bitcoins...

Autres usages

Comme Deng l'affirme, avec l'IA, la puissance de calcul utilisée pour vérifier les transactions sur le réseau bitcoin pourrait être exploitée pour d'autres usages en dehors du monde des crypto-monnaies...
 
Voici un exemple qu'il a donné à son équipe de recherche scientifique : la simulation du réseau neuronal nécessite environ 1 018 FLOPS, tandis que la simulation du réseau métabolique humain complet requiert 1 025 FLOPS.

Simulation de réactions chimiques

M. Deng voit d'autres cas d'utilisation importants en dehors de la cryptographie : la simulation de réactions chimiques, les diagnostics médicaux et la modélisation financière complexe.
Intel a récemment déposé une demande de brevet pour un système basé sur la blockchain également destiné à exploiter l'énergie utilisée dans le minage de crypto-monnaie pour le développement scientifique - et plus particulièrement pour le séquençage génétique dans le cas d'Intel.
 
La conférence BlockShow Asia de novembre dernier comptait un certain nombre de projets innovants en plus de Matrix. 1.500 entrepreneurs et experts étaient rassemblés lors de cet évènement à Singapour afin de partager et de découvrir les toutes dernières avancées du secteur...

©2018-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !