Actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies

Après des pénuries d'électricité, le Kosovo interdit le minage de cryptomonnaies

Après des pénuries d'électricité, le Kosovo interdit le minage de cryptomonnaies

Cette interdiction vise "à remédier à toute pénurie soudaine ou à long terme de capacité de production, de transport ou de distribution d'énergie afin de surmonter la crise énergétique", indique la ministre kosovare de l'Economie et de l'Energie.

Après des pénuries d'électricité, le Kosovo interdit le minage de cryptomonnaies
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que le Kosovo est confronté à la pire crise énergétique depuis une décennie en raison de pannes de production, le gouvernement kosovar a introduit mardi une interdiction de minage de cryptomonnaies afin de réduire la consommation d'électricité et répondre aux graves problèmes de pénurie.

"A la fin de l'année dernière, sur décision du gouvernement de la République du Kosovo, nous avons créé le comité technique sur les 'Mesures d'urgence en matière d'approvisionnement en énergie'", a expliqué la ministre de l'Economie et de l'Energie Artane Rizvanolli dans un message diffusé sur Facebook.

"Sur la base des recommandations de ce comité technique, j'ai pris la semaine dernière la décision sur les mesures d'urgence par lesquelles la production de cryptomonnaies est interdite sur tout le territoire de la République du Kosovo", a-t-elle poursuivi...

"Remédier à toute pénurie soudaine ou à long terme"

Cette interdiction vise "à remédier à toute pénurie soudaine ou à long terme de capacité de production, de transport ou de distribution d'énergie afin de surmonter la crise énergétique", indique la ministre kosovare, précisant que le gouvernement allouera aussi des ressources pour identifier les sites de minage de cryptomonnaies.

Avec ses prix bas de l'énergie, le Kosovo est devenu ces dernières années une place de choix pour le minage de cryptomonnaies. Cette opération, qui consiste à valider une transaction, réalisée par exemple en bitcoins, en chiffrant les données et à l'enregistrer dans la blockchain, est très énergivore puisqu'elle nécessite des ordinateurs puissants capables de résoudre des équations de plus en plus complexes. Un mineur interrogé par l'agence 'Reuters' a confié gagner environ 2.400 euros par mois grâce à cette activité, pour environ 170 euros dépensés en électricité sur la même période.

Etat d'urgence déclaré

Face aux pannes de centrales électriques au charbon et aux prix élevés des importations, les autorités kosovares ont été contraintes en décembre dernier d'introduire des coupures d'électricité dans le pays qui importe en cette période 40% de l'électricité consommée. Elles ont par la suite déclaré l'état d'urgence, donnant au gouvernement la possibilité de procéder à davantage de restrictions.

Pour rappel, la Chine a déjà banni définitivement le minage de cryptomonnaies en juin dernier. En mai 2021, l'Iran avait également décidé d'interdire ces activités pour quatre mois après des coupures de courant à répétition à Téhéran et dans plusieurs grandes villes du pays pour cause de surcharge du réseau électrique. Des pays européens, comme la Suède, se sont également opposés au minage de cryptomonnaies en raison de la quantité d'énergie que cette activité consomme...

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !