Altria Group MO - US02209S1033

Cotation du 12/11/2018 à 16h15

$ 61,200 -3,50%

Altria et Philip Morris s'enflamment, la FDA s'attaque aux e-cigarettes

Afin de lutter contre la dépendance des jeunes, le régulateur américain menace d'interdire les cigarettes électroniques parfumées.

Crédit photo Reuters

Altria a bondi de 6,6% à la clôture de Wall Street, Philip Morris International de 3,3% et British American Tobacco de 6%. Les valeurs du compartiment font un tabac, alors que la Food and Drug Administration américaine considère une interdiction pure et simple des e-cigarettes parfumées !

Scott Gottlieb, commissaire de la Food and Drug Administration, s'inquiète en particulier de la trajectoire jugée 'ennuyeuse et en accélération' de l'usage observé chez les jeunes. Autrement dit, la FDA craint que les cigarettes électroniques ne créent une voie vers l'addiction. Un tel phénomène doit cesser, juge Scott Gottlieb, qui assure que la FDA ne peut tolérer qu'une génération entière de jeunes devienne accro à la nicotine, sous prétexte de permettre aux adultes d'accéder à ces produits.

La FDA dénonce les pratiques de marketing auprès des jeunes

Ainsi, la FDA a adressé à Juul, MarkTen, Blu, Logic et Vuse, fabricants de e-cigarettes, des lettres leur demandant de présenter sous 60 jours des plans visant à réduire l'usage fait par les adolescents de ces produits. Dans le cas contraire, menace l'autorité américaine de santé, les produits pourraient donc être retirés du marché.

En outre, la FDA entend enquêter sur les pratiques marketing et commerciales des compagnies du secteur, ainsi que sur celles des magasins en ligne revendant aux mineurs ces marchandises. L'autorité américaine a déjà adressé des centaines d'avertissements et d'amendes à des détaillants ayant revendu de tels produits aux mineurs...

Une "porte d'entrée vers la nicotine"...

Constatant que plus de deux millions d'adolescents aux Etats-Unis utilisent désormais la e-cigarette, la FDA évoque une véritable 'proportion épidémique de croissance'. Alors que ces produits devaient initialement permettre aux adultes de stopper la cigarette, ils sont devenus une 'porte d'entrée vers la nicotine' pour les ados. La FDA entend donc contraindre les cinq grands acteurs sectoriels à réagir aux USA, sous peine d'une sanction exemplaire.