»
»
»
Consultation

Brexit : petits effets, grandes conséquences ?

Brexit : petits effets, grandes conséquences ?
Brexit : petits effets, grandes conséquences ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Pour les spécialistes de chez Invesco, le Brexit reflète avant tout l'importance des idéologies et des choix personnels... "Cependant, l'impact du Brexit sur l'économie est prépondérant, et nous pensons qu'il est judicieux d'explorer les répercussions et effets déjà engendrés par celui-ci... Bien que le Royaume-Uni demeure au sein de l'Union européenne jusqu'au 29 mars 2019, l'impact immédiat du référendum a été la baisse de la livre sterling. Cette chute a peut-être stimulé la croissance des exportations, mais n'a pas empêché une nouvelle baisse de la part des exportations mondiales du Royaume-Uni. Pire encore, la chute de la livre sterling a pesé sur le pouvoir d'achat par l'intermédiaire d'une hausse des prix à l'importation, et l'effet modérateur sur les dépenses de consommation a été le facteur dominant ayant amené la croissance du PIB du Royaume-Uni en dessous de celle des autres grandes économies" explique les experts.

"Outre la baisse de la livre sterling, les marchés d'actifs témoignent de l'effet négatif engendré par la décision des britanniques de quitter l'UE : les prix de l'immobilier ont décéléré par rapport à ceux des autres pays de l'UE, les rendements des obligations d'Etat britanniques (gilts) ont baissé, tandis que les rendements des bons du Trésor ont augmenté et que les actions n'ont pas rencontré les performances escomptées, compte tenu de l'affaiblissement de la livre" poursuit Invesco qui précise qu'il est peu probable que nous connaissions l'ensemble des effets du Brexit, et cela pendant des décennies, "mais les premiers signes ne sont pas bons et nous n'avons pas encore quitté l'UE. Nous nous attendons à ce qu'il en soit de même lorsque le Royaume-Uni quittera l'UE (l'investissement prenant le relais des dépenses de consommation en tant que maillon faible)". En conclusion, les spécialistes restent prudents quant aux perspectives économiques à court terme concernant la livre sterling et aux perspectives économiques à plus long terme en ce qui concerne les actifs britanniques...

©2018,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com