Zelensky réclame des mesures du Conseil de sécurité de l'Onu après les frappes russes

Zelensky réclame des mesures du Conseil de sécurité de l'Onu après les frappes russes
Zelensky réclame des mesures du Conseil de sécurité de l'Onu après les frappes russes
Crédit photo © Reuters

par Simon Lewis

(Reuters) - Le président ukrainien Volodimir Zelensky a appelé mercredi le Conseil de sécurité des Nations unies à prendre des mesures pour mettre fin aux frappes russes visant à couper l'électricité aux Ukrainiens pendant que l'hiver s'installe dans le pays.

La Russie a tiré plus tôt dans la journée des missiles sur plusieurs villes d'Ukraine, forçant la déconnection de centrales nucléaires du réseau électrique et tuant plusieurs civils à Kyiv.

"Soixante-dix missiles nous ont frappé aujourd'hui. C'est la formule russe de la terreur", a déclaré Volodimir Zelensky lors d'une vidéoconférence avec le Conseil, indiquant que des hôpitaux, des écoles, des quartiers résidentiels et des infrastructures de transport avaient été touchées.

L'Ukraine attend une "réaction très ferme" du monde après les frappes de mercredi, a ajouté le président ukrainien.

Il est toutefois peu probable que le Conseil de sécurité ne prenne des mesures, la Russie, membre du Conseil, possédant un droit de veto.

Volodimir Zelensky a demandé que la Russie ne puisse voter sur les résolutions portant sur ses actes.

"Nous ne pouvons être les otages d'un terroriste international", a-t-il dit. "La Russie fait tout son possible pour faire d'un générateur électrique un outil plus puissant que la Charte des Nations unies."

L'ambassadrice américaine auprès de l'Onu Linda Thomas-Greenfield a estimé que le président russe Vladimir Poutine "utilisait clairement l'hiver comme une arme pour infliger d'immenses souffrances au peuple ukrainien".

Son homologue russe Vassili Nebenzia a rétorqué que la prise de parole de Volodimir Zelensky devant le Conseil était contraire aux règles et a condamné ce qu'il a qualifié de "menaces dangereuses et ultimatums" lancés par l'Ukraine à ses soutiens occidentaux.

L'ambassadeur russe auprès de l'Onu a par ailleurs déclaré que les dégâts touchant les infrastructures ukrainiennes avaient été causés par des tirs de missile de la défense antiaérienne ukrainienne et a demandé que l'Occident cesse de fournir de tels systèmes à l'Ukraine.

(Reportage Simon Lewis à Washington, avec la contribution de David Ljunggren, Daphne Psaledakis, Humeyra Pamuk, Cynthia Osterman et Ronald Popeski; version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !