»
»
»
Consultation

Xerox renonce à sa fusion avec Fujifilm

Xerox renonce à sa fusion avec Fujifilm

Crédit photo © Reuters

par Alwyn Scott et Makiko Yamazaki

NEW YORK / TOKYO (Reuters) - Xerox a renoncé dimanche à son projet de fusion de 6,1 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros) avec Fujifilm Holdings et a conclu un accord avec les investisseurs activistes Carl Icahn et Darwin Deason.

Le fabricant américain de photocopieurs et d'imprimantes a déclaré qu'il mettait fin à l'accord avec la société japonaise en partie parce que Fujifilm n'avait pas fourni d'informations financières auditées sur Fuji Xerox avant une date limite fixée au 15 avril.

Xerox a également noté qu'il y avait des "d'importants écarts" entre les comptes financiers audités de Fuji Xerox et les comptes non audités fournis précédemment.

Les investisseurs Carl Icahn et Darwin Deason, qui possèdent ensemble environ 15% du capital de l'entreprise américaine, ne cessaient de dénoncer depuis des mois une opération à leurs yeux trop complexe et sous-valorisant Xerox.

Xerox a par ailleurs nommé cinq nouveaux membres au conseil d'administration, la transaction passée avec les investisseurs activistes se traduisant entre autres par la démission de cinq administrateurs et par celle du directeur général Jeff Jacobson, principal architecte de l'opération avortée avec Fujifilm.

Il serait remplacé par John Visentin, engagé par Icahn par l'aider à combattre le projet Xerox-Fujifilm. L'ancien conseil d'administration avait songé à lui dès l'an dernier pour remplacer Jacobson, selon des documents judiciaires.

Dans un communiqué, Fujifilm a fait savoir qu'il contestait la décision unilatérale de Xerox de mettre fin à leur accord et qu'il examinerait tous les recours possibles, y compris une action en justice.

Fin janvier, Fujifilm avait annoncé qu'il allait prendre le contrôle de Xerox et l'intégrer à leur coentreprise Fuji Xerox, dont il détient 75% du capital. Icahn et Deason, qui avaient déjà fait part de leurs interrogations sur l'accord de coentreprise entre Fujifilm et Xerox, se sont opposés à la fusion envisagée dès son annonce.

"Nous nous félicitons que Xerox ait finalement mis fin à un projet mal conçu qui aurait cédé le contrôle de la société à Fujifilm", déclare pour sa part Icahn dans un communiqué.

Xerox a indiqué que son nouveau conseil d'administration se réunirait immédiatement et "s'emploiera à évaluer toutes les alternatives stratégiques afin de maximiser la valeur pour les actionnaires".

La fonds de capital investissement Apollo Global Management LLC a envisagé une offre sur Xerox, selon les sources.

Le 9 mai, le conseil d'administration de Xerox avait annoncé son intention de rechercher un meilleur accord de fusion avec Fujifilm que celui annoncé fin janvier, qui avait déclenché une bataille d'actionnaires.

Dans le cadre de l'accord conclu avec les investisseurs activistes, Xerox et Icahn ont convenu de retirer leurs candidats au conseil d'administration lors de la prochaine assemblée générale, dont la date a été repoussée.

(avec Greg Roumeliotis à New York, Ritsuko Ando à Tokyo et Imail Shakil à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com