Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Wimbledon: un nombre record de Français au deuxième tour

Wimbledon: un nombre record de Français au deuxième tour

par Eric Salliot

LONDRES (Reuters) - Le tennis français comptera le nombre record de douze représentants au deuxième tour du simple hommes de Wimbledon, conséquence d'un véritable feu d'artifice mardi sur le gazon anglais avec les succès de dix Tricolores.

Richard Gasquet, tête de série numéro 12, n'a pas eu à puiser dans ses réserves face au qualifié tchèque Bohdan Ulihrach, dominé 6-3 6-4 6-4.

"Ça m'a fait du bien de rejouer sur herbe après ma défaite la semaine dernière à Nottingham sur dur couvert", a dit le numéro un français, qui s'attend à une partie beaucoup plus délicate mercredi au deuxième tour face à Nicolas Mahut.

Le 77e joueur mondial, récent finaliste du Queen's mais qui a dû passer par les qualifications de Wimbledon, est venu à bout de son compatriote Arnaud Clément en quatre sets serrés (6-3 3-6 7-6 6-4).

"Depuis ma finale au Queen's, j'ai pris confiance en moi et je sens que le public anglais m'apprécie", a-t-il dit. "Je reste sur un mauvais souvenir face à Richard, il m'avait corrigé au premier tour à Roland-Garros. Sur le court Suzanne Lenglen, je m'étais senti ridicule. Mais sur gazon, je serai un autre joueur."

Dans le second match franco-français, Jo-Wilfried Tsonga, 110e et bénéficiaire d'une wild-card, a pris le meilleur sur Julien Benneteau en trois sets secs (7-6 7-5 6-4). Il s'agit de la première victoire en Grand Chelem pour le jeune Manceau, qui avait échoué à deux reprises sur Andy Roddick.

"Il n'y a pas eu une grande démonstration de joie, peut-être parce que la partie a été décousue et parce que Julien est un bon pote. Je pense que c'était une guerre psychologique", a reconnu Tsonga, qui se mesurera au deuxième tour à l'Equatorien Nicolas Lapentti.

Fabrice Santoro, 70e mondial, est parvenu à faire plier le géant croate Ivo Karlovic, victorieux à Nottingham la semaine dernière, au terme de cinq sets (4-6 7-6 7-6 3-6 6-4) éprouvants pour les nerfs.

"Selon moi, c'est un exploit face au meilleur serveur du monde, a dit Santoro. Il m'a servi un nombre d'aces incroyable et j'ai dû attendre le dernier jeu du match pour me procurer deux balles de break, en l'occurrence des balles de match. Sur la deuxième, j'ai réussi un lob lifté. Il mesure 2,08m. Rajoutez la raquette et sa détente et vous n'êtes pas loin des nuages."

Fabrice Santoro, 34 ans, défiera l'Allemand Nicolas Kiefer au prochain tour.

MONFILS: "JE N'AIME TOUJOURS PAS L'HERBE"

Malgré une petite déchirure à la cuisse contactée il y a quinze jours, Michaël Llodra a fait merveille face au Suisse Stanislas Wawrinka (6-4 6-4 6-1). "Je remercie le docteur Montalvan et le staff du Team Lagardère qui ont su me préparer au mieux", a confié Llodra, qui s'attaquera au Tchèque Tomas Berdych (n°11).

Auteur de 34 aces en seulement trois sets (6-4 7-6 6-2), Gaël Monfils, 73e mondial, a fait grosse impression face au Suédois Thomas Johansson. "Et pourtant, je n'aime toujours pas l'herbe. Ça ne se voit peut-être pas mais j'ai beaucoup travaillé ces dernières semaines, j'ai gagné en puissance. Sinon, j'applique le schéma de jeu dicté par mon coach Tarik Benhabiles", a assuré le fantasque Parisien, qui retrouvera le Belge Kristof Vliegen jeudi.

Deux Bleus ont saisi leur chance face à des Anglais invités par les organisateurs. Sébastien Grosjean et Edouard Roger-Vasselin - issu des qualifications - ont respectivement écarté Jonathan Marray et Jamie Baker.

"Normalement, d'après mes calculs, je vais entrer dans le Top 100 au prochain classement. Quand je repense à mon premier tour aux qualifications, je reviens de loin", a confié Edouard Roger-Vasselin, qui avait déjà franchi deux tours à Roland Garros.

Au deuxième tour, Grosjean se heurtera à la tête de série numéro 28, le Suédois Robin Söderling, alors que le Parisien jouera l'Argentin Juan Ignacio Chela (n°24).

Gilles Simon a remporté son match en cinq sets (3-6 7-5 6-4 4-6 6-3) face au Croate Marin Cilic dans des conditions assez originales. "A la fin du quatrième set, notre court 19 a été arrosé par un jet d'eau, a expliqué Gilles Simon. On a nous déplacés sur le court, trop glissant, puis sur le 15. C'est ma première victoire à Wimbledon et je m'en souviendrai." Prochain défi: le Russe Mikhail Youzhny (n°14).

Enfin, pour son premier match à Wimbledon, Nicolas Devilder, 102e mondial et catalogué joueur de terre battue, a décroché le jackpot en venant à bout (6-7 6-4 7-5 6-4) de l'Argentin Mariano Zabaleta. Se dresse désormais sur sa route le Chypriote Marcos Baghdatis (n°10).


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !