Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Wimbledon: Mauresmo commence avec autorité

Wimbledon: Mauresmo commence avec autorité
Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - Amélie Mauresmo a entamé avec autorité la défense de son titre de Wimbledon par une victoire 6-1 6-3 en 63 minutes sur Jamea Jackson.

La Française, classée cette année tête de série n°4, n'a eu qu'une petite frayeur dans le premier jeu lorsqu'elle a concédé une balle de break à son adversaire américaine, modeste 158e au classement de la WTA.

Sous un ciel gris, Mauresmo a échappé à la perte de son service d'un ace et n'a plus regardé en arrière.

"C'était le premier jeu. J'essayais surtout d'entrer dans le rythme. Je crois que gagner ce jeu a été une bonne chose parce que je suis vraiment entrée dans le match et j'ai fait le break dans le jeu suivant", a-t-elle dit.

La Française a remporté le premier set 6-1 en 21 minutes. Elle a un peu baissé de rythme dans le second set mais l'a bouclé 6-3 à sa première balle de match.

L'ancienne numéro un mondiale s'est réjouie d'avoir ainsi eu la possibilité de préserver ses forces après plusieurs semaines d'inactivité forcée pour cause d'opération de l'appendicite et d'une déchirure à la cuisse.

Elle a d'ailleurs fait son entrée dans le tournoi avec la cuisse bandée mais a souligné qu'elle ne portait ce pansement que "par précaution".

"Ma cuisse m'a posé quelques problèmes au cours des dernières semaines je préfère m'assurer que la blessure ne s'aggravera pas", a-t-elle dit.

La tenante du titre a reconnu qu'elle avait été surprise de découvrir le court central à ciel ouvert, privé du toit qui couvrait jusque-là les tribunes.

"C'est très, très différent... bizarre. J'ai eu l'impression de jouer sur un tout autre court. Le court a perdu un peu de son intimité. Je ne sais pas si c'est mieux ou moins bien, mais c'est différent", a-t-elle dit.

Dans les autres matches du simples dames, la Slovaque Daniela Hantuchova, tête de série n°10, a passé encore moins de temps sur le court.

Elle a éliminé 6-0 6-1 en 40 minutes la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, qui n'a que 15 ans mais a remporté les tournois juniors de l'US Open et de l'Open d'Australie.


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !