Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Washington accentue ses efforts face à la pénurie de puces dans l'auto

Washington accentue ses efforts face à la pénurie de puces dans l'auto
Crédit photo © Reuters

par David Shepardson

WASHINGTON (Reuters) - Les principaux représentants économiques et sécuritaires de la Maison blanche accentuent leurs efforts pour aider l'industrie automobile américaine à lutter contre la pénurie croissante de semi-conducteurs qui a contraint à des baisses de production à travers le monde, a dit mercredi une porte-parole de la Maison blanche.

L'administration du président Joe Biden a tenu des réunions avec des entreprises du secteur automobile et des fournisseurs pour identifier les blocages et exhorter les compagnies à travailler en coopération pour faire face à la pénurie, a ajouté cette porte-parole.

La Maison blanche a aussi demandé aux ambassades américaines d'identifier comment les pays et entreprises étrangers qui produisent des puces pouvaient aider à résoudre le problème, et de travailler avec des partenaires internationaux et des alliés afin de les inciter à s'occuper de la question.

Parmi les démarches de l'administration américaine, des contacts avec Taiwan dans l'espoir de trouver des solutions pour résoudre la pénurie, alors que l'île héberge le numéro un mondial des semi-conducteurs, Taiwan Semiconductor Manufacturing Co (TSMC).

Dans une lettre datée du 17 février, le principal conseiller économique de Joe Biden, Brian Deese, a remercié la ministre taiwanaise des Affaires économiques, Wang Mei-hua, pour avoir oeuvré à aider à résoudre la pénurie en coordination avec les fabricants de l'île.

Le conseiller de la Maison blanche à la sécurité nationale, Jake Sullivan, participe aussi aux efforts, de même que d'autres conseillers de haut rang.

Selon la porte-parole, les représentants de la Maison blanche ont conscience que des mesures doivent être déployées afin d'éviter une pénurie plus importante. Dans cette optique, a-t-elle dit, l'administration examine les chaînes d'approvisionnement clé pour identifier les vulnérabilités et décider de mesures, comme la stimulation d'une production accrue aux Etats-Unis.

General Motors a prévenu plus tôt ce mois-ci qu'il anticipait des résultats 2021 plus faibles que prévu à cause de la pénurie de semi-conducteurs.

Ford a dit craindre que la pénurie actuelle provoque une chute de 10% à 20% de la production au premier trimestre, ce qui pourrait avoir un lourd impact sur son bénéfice d'exploitation.

De nombreux constructeurs automobiles à travers le monde sont confrontés à ce problème. En France, le ministère de l'Economie a prévenu la semaine dernière que la crise pourrait durer plusieurs mois.

(version française Jean Terzian)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !