»
»
»
Consultation

Walmart prend le contrôle de l'indien Flipkart pour 16 milliards de dollars

Walmart prend le contrôle de l'indien Flipkart pour 16 milliards de dollars

Crédit photo © Reuters

par Sankalp Phartiyal et Nandita Bose

BOMBAY/NEW YORK (Reuters) - Walmart a annoncé mercredi qu'il allait débourser 16 milliards de dollars (13,47 milliards d'euros) pour acquérir 77% du capital du distributeur en ligne indien Flipkart, la plus grosse acquisition à l'étranger du géant américain de la grande distribution, désormais en concurrence frontale avec Amazon sur cet important marché émergent.

Cet accord est l'aboutissement de près de deux années de discussions. Il va permettre au groupe de Bentonville de renforcer sa position face à Amazon, qui aurait tenté de doubler Walmart avec une offre concurrente sur Flipkart.

"L'Inde est l'un des marchés de la distribution les plus attractifs au monde étant donné sa taille et son rythme de croissance et notre investissement représente une opportunité de nous associer à l'entreprise qui mène la transformation du commerce en ligne sur ce marché", a dit Doug McMillon, directeur général de Walmart, cité dans un communiqué.

Flipkart, dont le catalogue va des savons aux smartphones en passant par des livres et des vêtements, est le numéro un de la distribution en ligne en Inde, un marché qui pourrait représenter 200 milliards de dollars dans dix ans selon les estimations de la banque Morgan Stanley.

Le directeur financier de Walmart, Brett Biggs, a pour sa part estimé que le marché indien de la distribution pèserait 1.300 milliards de dollars d'ici cinq ans et que ce pays deviendrait l'un des cinq principaux marchés mondiaux du commerce en ligne.

Doug McMillon a affirmé que le commerce électronique en Inde affichait une croissance quatre fois supérieure à celle de la distribution en magasins.

WALMART DISCUTE AVEC D'AUTRES INVESTISSEURS POTENTIELS

L'investissement de Walmart, que le groupe compte financer via une émission de nouvelle dette et sa trésorerie disponible, est supérieur aux estimations données la semaine dernière par des sources, qui allaient de 10 à 12 milliards de dollars.

Le distributeur américain a prévenu que cette opération pourrait amputer de 25 à 30 cents son bénéfice par action en 2019 si la transaction est finalisée comme prévu avant la fin du deuxième trimestre.

Le titre Walmart perdait 4,5% dans les échanges avant l'ouverture à Wall Street.

Le reste du capital de Flipkart sera détenu par certains actionnaires actuels, parmi lesquels figurent l'un des cofondateurs de l'entreprise, Binny Bansal, mais aussi le groupe chinois Tencent Holdings, la société d'investissement Tiger Global Management et Microsoft, a précisé Walmart.

Ce dernier a ajouté avoir noué des contacts avec d'autres investisseurs susceptibles d'entrer ultérieurement au capital de Flipkart, ce qui pourrait réduire sa propre participation sans pour autant la ramener en dessous de 50%.

Avant cette annonce officielle, Masayoshi Son, le patron de SoftBank, qui est l'un des principaux actionnaires de Flipkart, avait vendu la mèche en confirmant lors d'une conférence téléphonique que Walmart allait prendre le contrôle du distributeur indien.

Des sources avaient auparavant déclaré à Reuters que SoftBank cèderait à Walmart l'intégralité de sa participation dans Flipkart, estimée par Masayoshi Son à quatre milliards de dollars.

L'entreprise sud-africaine Naspers a pour sa part annoncé mercredi qu'elle allait vendre à Walmart sa participation de 11,18% dans Flipkart pour 2,2 milliards de dollars.

(Avec Sam Nussey; Claude Chendjou et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com