Wall Street recule après les chiffres de l'emploi

Wall Street recule après les chiffres de l'emploi
Wall Street recule après les chiffres de l'emploi
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York cède du terrain en début de séance vendredi après la publication du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, qui montre des créations de postes moins nombreuses qu'attendu mais une baisse du taux de chômage et une hausse marquée des salaires, ce qui conforte le scénario d'une hausse prochaine des taux de la Réserve fédérale.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 40,64 points, soit 0,11%, à 36.195,83, le Standard & Poor's 500 recule de 0,07% à 4.692,9 et le Nasdaq Composite cède 0,04% à 15.074,80.

L'économie américaine n'a créé que 199.000 emplois non-agricoles en décembre alors que le consensus Reuters en prévoyait 400.000 mais le taux de chômage a reculé à 3,9% et le salaire horaire moyen a augmenté de 0,6% par rapport à novembre.

Les contrats à terme sur les taux des fonds fédéraux, reflet des anticipations des investisseurs en matière d'évolution de la politique monétaire de la Fed, traduisent désormais une probabilité de 90% d'un relèvement du taux des "fed funds" en mars.

Ces anticipations avaient déjà pesé sur la tendance boursière après la publication mercredi du compte rendu de la réunion de décembre de la Fed montrant que la hausse des taux pourrait débuter plus rapidement que prévu jusqu'alors.

Les chiffres de décembre "continuent de refléter des tensions inflationnistes sur un marché du travail tendu", résume Michael Arone, directeur de la stratégie d'investissement de State Street Global Advisors. "Le rapport sur l'emploi souligne une nouvelle fois que la Fed va devoir s'attaquer à l'inflation sur fond de tension sur le marché du travail."

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor à dix ans est en hausse de près de deux points de base après les chiffres de l'emploi à 1,7443% et le deux ans a atteint son plus haut niveau depuis mars 2020 à 0,908%.

Côté actions, les valeurs technologiques sont une nouvelle fois pénalisées par la perspective d'une hausse du coût du crédit: leur indice S&P de référence cède 0,22%, Microsoft 0,21% et Tesla 0,18%.

En hausse, les financières profitent au contraire de la hausse anticipée des taux, qui devrait doper les marges du secteur: J.P. Morgan Chase gagne 0,41%, Goldman Sachs 0,29%.

(Rédigé par Marc Angrand)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !