Wall Street plonge avec les craintes de nouvelles hausses des taux

Wall Street plonge avec les craintes de nouvelles hausses des taux
Wall Street plonge avec les craintes de nouvelles hausses des taux
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette baisse jeudi, alors que les investisseurs s'inquiètent que la hausse des taux annoncée la veille par la Réserve fédérale (Fed) ne soit pas suffisante pour contrer la flambée de l'inflation, forçant la banque centrale américaine à des mesures plus drastiques à l'avenir.

L'indice Dow Jones a cédé 3,12%, ou 1.063,09 points, à 32.997,97 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 153,30 points, soit 3,56%, à 4.146,87 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 647,17 points (4,99%) à 12.317,69 points.

Au lendemain de leur rebond, les trois principaux indices de Wall Street ont dégringolé, dans le sillage notamment des grandes valeurs technologiques, Alphabet, Apple, Microsoft, Meta Platforms, Tesla et Amazon ayant reculé entre 4,3% et 8,3%.

Mais l'aversion au risque n'a pas concerné seulement les titres à forte croissance, en difficulté depuis le début de l'année du fait de préoccupations sur l'impact potentiel sur leur croissance du relèvement des taux d'intérêt. Tous les secteurs du marché ont été concernés lors de la séance.

Le Nasdaq a enregistré son plus fort pourcentage de baisse quotidien depuis juin 2020, finissant à un plus bas depuis novembre 2020. Le Dow Jones, pour sa part, a connu sa pire séance depuis octobre 2020.

"Les investisseurs ne regardent présentement pas les fondamentaux (comme les résultats trimestriels), c'est davantage une question de ressenti", a commenté Megan Horneman, cheffe des investissements chez Verdence Capital Advisors.

Dans un communiqué publié mercredi à l'issue de sa réunion de deux jours de politique monétaire, la Fed a indiqué qu'elle relevait, comme attendu, son principal taux d'intérêt d'un demi-point, un resserrement destiné à renforcer la lutte contre la flambée de l'inflation.

Le président de la banque centrale américaine, Jerome Powell, a dit lors d'une conférence de presse qu'une hausse des taux de 75 points de base lors de la prochaine réunion de la Fed, en juin, était exclue.

Mais, ce jeudi, les traders misaient davantage sur une hausse de 75 points de base dès le mois prochain.

En dépit d'une saison des résultats trimestriels meilleure qu'attendu, Wall Street a été plombée récemment par les craintes sur le resserrement de la politique monétaire de la Fed, les résultats trimestriels décevants d'entreprises à forte croissance, le conflit en Ukraine et les restrictions sanitaires face au COVID-19 en Chine.

L'ensemble des onze secteurs majeurs du S&P-500 ont décliné, particulièrement celui des technologies.

L'attention des investisseurs va désormais se porter sur la publication vendredi de données officielles sur le marché du travail aux Etats-Unis.

* Le rappel de la séance en Europe: [.EUFR]

* A SUIVRE VENDREDI :

(version française Jean Terzian)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !