Wall Street ouvre en hausse, le Dow et le S&P à des niveaux records

Wall Street ouvre en hausse, le Dow et le S&P à des niveaux records
Wall Street ouvre en hausse, le Dow et le S&P à des niveaux records
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi avec un Dow Jones et un S&P-500 à des niveaux historiques, les indices étant soutenus par de nouvelles informations jugées rassurantes sur l'impact du variant Omicron du coronavirus, qui pourrait s'avérer moins virulent que redouté.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 220,72 points, soit 0,6%, à 36.805,78 points, un niveau record, tandis que le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,40% à 4.815,97 points, également à un pic inédit.

Le Nasdaq Composite prend 0,02%, soit 2,47 points, à 15.835,271.

Les valeurs du transport et du tourisme sont particulièrement recherchées après les déclarations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) selon lesquelles de nouvelles données suggèrent que le variant Omicron est à l'origine de symptômes moins sévères que les souches précédentes. Carnival et American Airlines gagnent notamment 4% et 3,7%.

Le sous-indice du secteur du transport aérien et celui de l'hôtellerie et de la restauration s'octroient respectivement 2,45% et 1%.

Les grandes banques américaines, portées par des anticipations de relèvement des taux cette année de la Réserve fédérale, sont aussi dans le vert. Bank of America, Goldman Sachs, JPMorgan Chase & Co et Citigroup prennent environ 2%. Le sous-indice sectoriel des banques gagne 2,27%.

Ford Motor (+4,2%) profite de l'annonce de son objectif de quasiment doubler sa production de pick-up électriques F-150 Lightning cette année à 150.000 unités.

Côté baisse, Tesla recule de près de 1%, le constructeur faisant l'objet de vives critiques après avoir annoncé l'ouverture d'une concession au Xinjiang, région chinoise où Pékin est accusée de mener une politique de répression et de violer les droits de la minorité musulmane des Ouïghours.

Le distributeur d'articles de sports Foot Locker abandonne pour sa part près de 3%, pénalisé par un abaissement de recommandation de JP Morgan.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !