»
»
»
Consultation

Wall Street ouvre en baisse sur des craintes macroéconomiques

Wall Street ouvre en baisse sur des craintes macroéconomiques

Crédit photo © Reuters

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse mardi, de solides résultats de sociétés trimestriels ne parvenant pas à dissiper les inquiétudes des investisseurs face à l'inflation et au protectionnisme en particulier.

Sur ce dernier point, le président américain Donald Trump a toutefois décidé de prolonger d'un mois, au 1er juin, les exemptions accordées à l'Union européenne (UE), au Canada et au Mexique pour les droits de douane sur l'acier et l'aluminium.

Mais pour l'UE, le compte n'y est pas et la Commission européenne pense surtout que cette annonce est de nature à entretenir l'incertitude pour les entreprises et réclame une exemption permanente.

Wall Street a fini lundi la dernière séance du mois d'avril en baisse, pénalisée par les valeurs de la santé et les craintes des investisseurs de voir les coûts des entreprises flamber sur fond de hausse des cours du pétrole.

Mais sur l'ensemble du mois, les trois grands indices sont en hausse.

Les volumes pourraient être restreints car une bonne partie des Bourses d'Europe et d'Asie sont fermées pour le 1er Mai.

L'indice Dow Jones perd 78,85 points, soit 0,33%, à 24.084,3 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,21% à 2.642,45 points et le Nasdaq Composite cède 0,16% à 7.055,01 points.

Au menu de la journée figurent deux indicateurs, tous deux à 14h00 GMT: l'indice ISM manufacturier d'avril et les dépenses de construction de mars.

Le marché suivra aussi les ventes automobiles d'avril aux Etats-Unis et surtout, après la clôture, les résultats trimestriels d'Apple, dont l'action a été chahutée ces derniers temps, en raison des craintes, alimentées par certains fondeurs, pesant sur les ventes d'iPhones.

L'action gagne 1,05%, plus forte hausse du Dow.

Aux valeurs, Pfizer a annoncé mardi une hausse de 14% de son bénéfice trimestriel, supérieur aux attentes, porté par la progression des ventes de Prevnar, son vaccin contre la pneumonie.

L'action perd 2,56%, plus forte baisse du Dow.

Merck a relevé mardi sa prévision de bénéfice annuel après avoir publié un bénéfice supérieur aux attentes au premier trimestre, soutenu par une hausse des ventes de plus de 150% du Keytruda, son traitement du cancer par immunothérapie.

L'action perd 0,3%.

(Édité par)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com