Wall Street ouvre en baisse après le PIB américain

Wall Street ouvre en baisse après le PIB américain
Wall Street ouvre en baisse après le PIB américain
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert mercredi en baisse après la publication des chiffres préliminaires de la croissance économique aux Etats-Unis au troisième trimestre, qui sont ressortis en dessous des attentes.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 218,42 points, soit 0,61%, à 35.595,38 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,51% à 4.666,55 points.

Le Nasdaq Composite cède 0,73%, soit 114,94 points, à 15.660,19.

Le département du Commerce a annoncé une heure avant l'ouverture de Wall Street que le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis avait augmenté de 2,1% seulement en rythme annualisé sur juillet-septembre alors que le marché tablait sur une croissance de 2,2%.

L'indice des prix rattaché au PIB, dit "déflateur implicite", a en outre progressé à un rythme de 5,9%, contre un consensus fixé à 5,7%, signe d'une accélération de l'inflation.

Les contrats à terme ont accentué leur repli après la publication de ces chiffres.

Autre statistique, cette fois-ci plus favorable, les inscriptions au chômage ont diminué aux Etats-Unis lors de la semaine au 20 novembre, à 199.000 contre 270.000 la semaine précédente, a annoncé pour sa part le département du Travail. Les économistes attendaient en moyenne 260.000 inscriptions au chômage.

Outre ces deux données, les investisseurs surveilleront à 15h00 GMT les statistiques mensuelles des revenus et dépenses des ménages, tandis que la Réserve fédérale publiera à 18h00 GMT le compte rendu de sa réunion de politique monétaire du début du mois.

Aux valeurs, GAP et la chaîne de magasins Nordstrom chutent respectivement de 21,9% et 24,2%, le premier pour avoir abaissé ses prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice pour l'ensemble de l'année, le deuxième pour avoir averti d'un risque de pénuries pendant la saison des fêtes de fin d'année.

A contrario, les prévisions de Dell Technologies (+3,21%) et les solides résultats trimestriels de HP (+9,50%) sont salués.

Les banques, qui ont profité lors des dernières séances de la perspective d'une remontée des taux d'intérêt l'année prochaine, reprennent leur souffle. Bank of America et JPMorgan & Chase reculent respectivement de 0,5% et 0,1%, tandis que l'indice du secteur bancaire, en hausse de 4,1% depuis le début de la semaine, reflue de 0,31%.

Tesla recule de près de 4% après l'annonce d'une vente supplémentaire d'actions par Elon Musk, le directeur général du groupe, pour un montant de 1,05 milliard de dollars (936 millions d'euros) à la suite d'une consultation sur Twitter.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !