Wall Street ouvre dans le désordre, les anticipations sur les taux pèsent

Wall Street ouvre dans le désordre, les anticipations sur les taux pèsent
Wall Street ouvre dans le désordre, les anticipations sur les taux pèsent
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé mardi dans un marché globalement calme à l'approche des fêtes de Thanksgiving mais les actions sont affectées par les anticipations sur les politiques monétaires, tandis que le contexte sanitaire en Europe incite à la prudence.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 40,98 points, soit 0,12%, à 35.660,23 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule pour sa part de 0,03% à 4.681,34 points.

Le Nasdaq Composite cède de son côté 0,21%, soit 33,62 points, à 15.821,13.

La dégradation de la situation sanitaire en Europe avec le retour du confinement dans certains pays pèse sur le moral des investisseurs. Washington a par ailleurs déconseiller à ses ressortissants les voyages en Allemagne et au Danemark, ce qui alimente les inquiétudes sur les marchés d'actions.

Les anticipations d'un resserrement accéléré des politiques monétaires après la décision du président américain Joe Biden de proposer au Congrès la reconduction de Jerome Powell à la tête de la Réserve fédérale favorise en revanche la hausse des rendements obligataires.

Les valeurs sensibles à une hausse des taux, comme les banques, montent, tandis que celles exposées à un relèvement du loyer de l'argent, comme les hautes technologies, reculent.

Bank of America, J.P.Morgan et Morgan Stanley gagnent respectivement 1,63%, 0,98% et 1,17%, permettant au sous-indice des banques d'avancer de 1,08% et à l'indice des valeurs financières de 0,60%.

A l'inverse le compartiment technologique et celui des services de communication refluent respectivement de 0,77% et de 0,21%.

Coté résultats, Zoom Video Communications chute de 13,2%, en raison du ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Best Buy plonge de plus de 14%, le groupe ayant annoncé prévoir un chiffre d'affaires à périmètre comparable pour le quatrième trimestre en dessous des attentes.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !