Wall Street hésite après la nomination de Powell

Wall Street hésite après la nomination de Powell
Wall Street hésite après la nomination de Powell
Crédit photo © Reuters

par Ambar Warrick et Noel Randewich

(Reuters) - La Bourse de New York a fini hésitante lundi, après le choix du président américain de reconduire Jerome Powell pour quatre années supplémentaires à la présidence de la Réserve fédérale (Fed).

L'indice Dow Jones a gagné 0,05%, ou 17,27 points, à 35 619,25 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 15,02 points, soit -0,32%, à 4 682,94 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 202,68 points (-1,26%) à 15 854,76 points.

La nomination de Jerome Powell a été largement saluée par les investisseurs qui espéraient qu'il n'y aurait pas de grands changements au sein de la Fed alors qu'elle guide l'économie dans la reprise après la pandémie. La banque centrale devrait annoncer un retour à la politique pré-pandémique d'ici fin 2022.

La gouverneure de la Fed, Lael Brainard, a été nommée vice-président, a déclaré la Maison blanche.

"Les marchés aiment la prévisibilité. ... Bien que Lael Brainard ait pu être un excellent choix, les marchés n'auraient pas su quoi attendre d'elle, même si le consensus était qu'elle maintiendrait des taux plus bas plus longtemps", a déclaré Randy Frederick, directeur général du trading et des produits dérivés chez Schwab Center for Financial Research.

L'indice S&P 500 des banques s'est redressé, suivant une flambée des rendements du Trésor, les investisseurs ayant intégré dans leurs prix un resserrement de la politique d'ici le premier semestre 2022.

Les contrats à terme liés au taux directeur de la Fed ont indiqué que les marchés monétaires s'attendent désormais à ce que la banque centrale américaine relève ses taux d'intérêt de 25 points de base d'ici juin prochain, contre une précédente estimation en juillet.

Aux valeurs, Amazon et Alphabet ont reculé, pesant tous deux lourdement sur le Nasdaq.

A l'inverse, Apple a terminé à son plus haut niveau historique après que JPMorgan ait signalé de possibles améliorations de l'approvisionnement de l'iPhone 13 dans les prochains mois.

Tesla a progressé après que son directeur général, Elon Musk, a écrit sur Twitter lundi que la Model S Plaid du groupe, une version dont la vitesse de pointe atteint 320 km/heure, pourrait sortir en Chine autour du mois de mars.

(version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !