»
»
»
Consultation

Wall Street finit sur une note mitigée, plombée par IBM

Wall Street finit sur une note mitigée, plombée par IBM
Crédit photo © Reuters

par Sinéad Carew

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini sur une note mitigée mercredi, coincée entre la bonne tenue des secteurs de l'énergie et des transports et le recul aussi bien de l'action IBM que des valeurs financières.

L'indice Dow Jones a cédé 0,16%, soit 38,56 points, à 24.748,07. Mais le S&P-500, plus large, a pris 2,25 points, soit 0,08%, à 2.708,64. Et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 14,14 points (0,19%) à 7.295,24.

"Il y a une série de titres qui ont tiré le marché dans des directions opposées. Celui qui sort du lot est la forte hausse des cours du pétrole qui ont poussé le compartiment énergétique vers le haut", a déclaré David Joy, chargé de la stratégie marchés chez Ameriprise à Boston.

Les prix de l'or noir ont bondi de 3%, portés par une baisse des stocks de pétrole brut et d'essence aux Etats-Unis et par des propos de sources disant que l'Arabie saoudite serait ravie de voir le baril atteindre les 100 dollars.

De ce fait, les titres ExxonMobil (+1,14%) et Chevron (+1,94%) figurent parmi les plus fortes hausses du Dow tandis que le compartiment énergétique (+1,55%) a inscrit la meilleure performance sectorielle de la séance.

De son côté, le titre IBM a plongé de 7,53%, accusant de loin la plus forte baisse du jour, après que le géant américain des services informatiques a annoncé des marges inférieures aux attentes au premier trimestre et dit anticiper pour l'ensemble de cette année un bénéfice sous le consensus de marché.

Toujours dans le secteur technologique, l'action Facebook a reculé de 1,36% sous le coup d'un abaissement de recommandation par le courtier OTR Global, premier déclassement subi par le réseau social depuis que le scandale de détournement de données au profit de Cambridge Analytica a été dévoilé vers la mi-mars.

BÉNÉFICES DU T1 VUS EN HAUSSE DE 19,4%

Le secteur des transports a pour sa part été dopé par le bond de 7,85% de l'action CSX Corp à la faveur de l'annonce de résultats meilleurs que prévu par le troisième opérateur ferroviaire américain.

La bonne tenue de l'action CSX a notamment entraîné une progression de 1,68% de l'indice Dow Jones des transports.

Toujours dans le transport, aérien cette fois, le titre United Airlines a gagné 4,81% après que la compagnie qa fait état d'un bénéfice meilleur que prévu, grâce notamment à une hausse du prix des billets.

Les bénéfices des entreprises du S&P 500 sont vus en hausse de 19,4% en moyenne au premier trimestre, ce qui serait leur meilleure performance en sept ans, selon des données Thomson Reuters.

"Même si la saison des résultats vient à peine de commencer, on observe (...) que le taux de croissance (des bénéfices) est légèrement supérieur à ce qu'on attendait", a déclaré Thomas Martin, gérant de portefeuille chez GlobAlt Investments.

Le recul des valeurs financières (-0,37%) a été le fait, selon des analystes, d'un nouvel aplatissement de la courbe des taux.

L'écart entre les emprunts du Trésor à échéance longue et ceux à échéance courte s'est réduit pour le neuvième jour de suite, se retrouvant à plus bas depuis plus de 10 ans.

Le dollar a gagné 0,1% face à un panier de devises internationales.

Quelque 6,5 milliards d'actions ont été échangées contre une moyenne quotidienne de près de sept milliards sur les 20 dernières séances.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com