»
»
»
Consultation

Wall Street finit peu changée, le secteur industriel a pesé

Wall Street finit peu changée, le secteur industriel a pesé
Crédit photo © Reuters

par Stephen Culp

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini sur une note irrégulière mercredi, la bonne tenue des compartiments technologique et financier ayant contrebalancé les pertes des secteurs pétrolier et industriel, le premier ayant pâti d'une chute de 3% des cours du brut et le second de la nouvelle escalade dans la guerre commerciale sino-américaine.

L'indice Dow Jones a perdu 0,18%, soit 45,16 points, à 25.583,75. Le S&P-500, plus large, a reculé de 0,75 point, soit 0,03%, à 2.857,70. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 4,66 points (0,06%) à 7.888,33 points.

Le ministère chinois du Commerce a annoncé dans la journée qu'il imposait des droits de douane de 25% sur 16 milliards de dollars (13,8 milliards d'euros) de produits américains en représailles à une mesure similaire prise par les Etats-Unis sur des produits chinois.

Le titre Caterpillar a de ce fait terminé sur un repli de 1,88%, accusant la deuxième plus forte baisse du Dow Jones, le numéro un mondial des engins de chantier générant une partie importante de son chiffre d'affaires en Chine. Boeing a abandonné 0,85%.

Le recul le plus prononcé du Dow a été le fait de l'action Disney, qui a perdu 2,21% au lendemain de l'annonce par le géant des médias d'un bénéfice inférieur aux attentes.

Le titre Tesla Motors a reperdu 2,43% après qu'Elon Musk, P-DG et fondateur du constructeur de voitures électriques, a dit envisager de retirer ce dernier de la cote, un projet qui ne convainc moins les investisseurs que la veille, quand la valeur avait bondi de 11% à la suite de cette information.,

HAUSSE DU TITRE MICHAEL KORS

Le secteur pétrolier a cédé 0,76%, plus forte baisse après celle du secteur des biens de consommation essentiels (-0,77%), en raison du recul des cours du brut, avec notamment le titre Chevron perdant 1,04%.

Le pétrole, contrairement à l'or (0,21%), n'a ainsi pas profité du repli du dollar face à un panier de devises internationales (-0,12%). La livre sterling a touché des plus bas de près d'un an face au billet vert et à l'euro en raison des inquiétudes concernant les modalités de sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

Le rendement des emprunts du Trésor à 10 ans a légèrement reculé après l'émission par Washington de 26 milliards de dollars de ces emprunts.

Le titre Michael Kors a pris 6,72%, soit la progression la plus marquée du S&P 500, après que le fabricant d'accessoires de mode a fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé ses prévisions annuelles.

Non loin derrière, l'action CVS a pris 4,16% en réaction à des résultats meilleurs que prévu de l'assureur-santé, qui a également dit que son projet de fusion de 69 milliards de dollars avec Aetna (+2,89%) devrait finalisé au plus tard au début du quatrième trimestre.

Avant la clôture, sur les 440 entreprises du S&P 500 ayant déjà publié leurs chiffres trimestriels, 78,6% ont fait mieux que prévu, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Quelque 5,95 milliards de titres ont été échangés ce mercredi, contre une moyenne quotidienne de 6,31 milliards observée au cours des 20 dernières séances.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com