Wall Street finit en baisse, Apple plonge après une décision de justice

Wall Street finit en baisse, Apple plonge après une décision de justice
Wall Street finit en baisse, Apple plonge après une décision de justice
Crédit photo © Reuters

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette baisse vendredi, les investisseurs guettant les signes d'une accélération de l'inflation aux Etats-Unis, pendant qu'Apple chutait à la suite d'une décision de justice défavorable.

L'indice Dow Jones a cédé -0,78%, ou 271,66 points, à 34 607,72 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 34,73 points, soit -0,77%, à 4 458,55 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de 132,76 points (-0,87%) à 15 115,49 points.

Sur la semaine écoulée, le S&P a perdu 1,7%, le Dow Jones 2,15% et le Nasdaq 1,6%, selon les données préliminaires.

Les prix à la production aux Etats-Unis ont fortement augmenté en août, dépassant les attentes, ce qui suggère que l'inflation pourrait rester élevée sur fond de tensions dans les chaînes d'approvisionnement, d'après les chiffres publiés vendredi avant l'ouverture des échanges.

"Ces statistiques sur les prix de gros devraient inciter la Réserve fédérale à ouvrir les yeux, car les pressions inflationnistes ne semblent pas se dissiper et devraient continuer à peser sur les consommateurs dans les prochains mois", a estimé Charlie Ripley, d'Allianz Investment Management.

Les indices ont également réagi aux commentaires de la présidente de la Réserve fédérale de Cleveland, Loretta Mester, qui s'est dite toujours favorable à une réduction des achats d'actifs de la Fed cette année en dépit du rapport décevant sur l'emploi il y a une semaine.

Poids lourd de la cote, Apple a chuté de 3,3% à 148,97 dollars après un jugement lui enjoignant d'assouplir ses règles sur les modes de paiement dans sa boutique d'applications App Store, dans le cadre de son litige avec Epic Games, éditeur du jeu en ligne à succès Fortnite.

Les titres des fabricants d'applications comme Spotify Technology, Activision Blizzard ou Electronic Arts ont au contraire grimpé.

La majorité des onze indices sectoriels du S&P 500 a fini dans le rouge, les technologiques et la santé affichant parmi les plus fortes baisses.

(version française Jean-Stéphane Brosse)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !