Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Wall Street clôture en baisse mais a limité les pertes

Wall Street clôture en baisse mais a limité les pertes
Crédit photo © Reuters

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse vendredi mais a réussi à effacer une partie de ses pertes au terme d'une séance à nouveau particulièrement difficile pour les poids lourds technologiques du Nasdaq victimes d'inquiétudes sur leur possible survalorisation et sur la solidité de la reprise économique.

A la clôture, l'indice Dow Jones cède 0,56% (159,42 points) à 28.133,31.

Le S&P-500, plus large, perd 28,1 points, soit -0,81%, à 3.426,96. Le Nasdaq Composite recule de son côté de 144,97 points (-1,27%) à 11.313,13 points.

Au plus bas en séance, le Nasdaq perdait jusqu'à 9,9% par rapport à son record en clôture inscrit mercredi et le S&P 500 s'est lui aussi fait des sueurs froides, tombant brièvement sous ses niveaux records d'avant la pandémie, en février.

Les valeurs vedettes comme Apple, Microsoft, Amazon.com et Facebook ont également été chahutées en séance mais limitent les dégâts: Apple finit pratiquement inchangé (+0,07%), Facebook cède 2,9%, Amazon 2,2% et Microsoft 1,4%.

Sur la semaine, le S&P-500 perd 2,31%, le Dow Jones cède 1,82% et le Nasdaq lâche 3,27%.

"On a eu des prises de bénéfice significatives jeudi qui se sont en partie poursuivies ce matin et puis les choses se sont stabilisées", dit Michael Antonelli, stratège marchés chez Baird à Milwaukee.

"Ces derniers temps, les corrections de ce genre ont été rapides et sévères. Nous ignorons si c'est fini mais le fait que nous ayons stabilisé les cours aujourd'hui pourrait être une bonne nouvelle."

Des gestionnaires de fonds ont également prévenu que les déboires boursiers de jeudi pourraient être un avant-goût des deux mois qui vont précéder la très incertaine élection présidentielle américaine du 3 novembre.

Les marchés seront fermés lundi aux Etats-Unis pour cause de Labor Day.

(Sinéad Carew; version française Henri-Pierre André)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !