Wall Street clôture en baisse, les craintes sur l'inflation pèsent

Wall Street clôture en baisse, les craintes sur l'inflation pèsent
Wall Street clôture en baisse, les craintes sur l'inflation pèsent
Crédit photo © Reuters

par David French et Ambar Warrick

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, en raison des craintes des investisseurs concernant l'inflation et des préoccupations liées à la chaîne d'approvisionnement.

L'indice Dow Jones a cédé -0,58%, ou 211,17 points, à 35 931,05 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 12,23 points, soit -0,26%, à 4 688,67 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 52,28 points (-0,33%) à 15 921,57 points.

Alors que la publication mardi des ventes au détail a montré qu'elles avaient progressé en octobre (+1,7%) à leur rythme le plus élevé depuis mars malgré la hausse des prix, les investisseurs ont craint que de nouvelles augmentations des prix ne nuisent à la croissance et ne poussent la Réserve fédérale à resserrer sa politique plus tôt que prévu.

"Vous avez une inflation au plus haut depuis 31 ans, mais nous avons les taux d'intérêt les plus bas que nous ayons jamais eus, donc ces choses ne sont tout simplement pas liées", a déclaré Salem Abraham, gestionnaire de portefeuille chez Abraham Fortress.

Les commentaires de James Bullard, président de l'antenne de Saint-Louis de la banque centrale américaine, et de Mary Daly, présidente de celle de San Francisco, mardi, ont également renforcé l'incertitude sur les marchés.

"La Fed va tenir aussi longtemps qu'elle le peut [...]. Mais si (l'inflation) continue à augmenter, et si vous continuez à voir une pression inflationniste, alors la question se pose de savoir de combien et à quelle fréquence (les taux) vont augmenter", a déclaré Joe Saluzzi, co-directeur du trading chez Themis Trading, à Chatham dans le New Jersey.

Aux valeurs, Target a été le dernier grand groupe de distribution à publier de solides résultats, augmentant ses prévisions annuelles et dépassant les attentes. Le titre a néanmoins chuté, les marges ayant été affectées par les tensions sur les chaînes d'approvisionnement au troisième trimestre.

Visa a pesé sur le Dow Jones, le titre s'étant effondré après qu'Amazon a déclaré qu'il cesserait d'accepter les cartes émises par l'opérateur au Royaume-Uni en raison des frais élevés facturés pour les transactions.

(version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !